Chez certaines personnes, le contact avec l’eau froide peut provoquer des réactions allergiques. © ipopba, fotolia

Santé

Hydroallergie : peut-on être allergique à l’eau ?

Question/RéponseClassé sous :Allergies , Eau , baignade
 

Certaines personnes éprouvent des réactions allergiques au contact de l'eau. Est-ce que cela vient de la molécule elle-même ou y a-t-il d'autres raisons ?

Il est possible d'avoir des réactions allergiques au contact de l'eau mais ce ne sont pas les molécules d'eau qui sont les allergènes, fort heureusement.

Les réactions allergiques dues à l’eau

Le plus souvent, ce que l'on prend pour une allergie à l'eau est en réalité une allergie au froid qui se déclenche au contact de l'eau froide, touchée ou bue.

Les autres cas d'hydroallergie sont liés aux substances contenues dans l'eau : minéraux, molécules organiques, microorganismes.

Ces allergies provoquées par le contact de l'eau engendrent des troubles plus ou moins graves, depuis des troubles cutanés (rougeurs, urticaire, prurit...) jusqu'à la perte de connaissance (hydrocution), ce qui peut provoquer la noyade en cas de baignade.

Les cas du prurit et de l’urticaire aquagénique

Deux maladies rares, l'urticaire aquagénique (provoqué par l'eau) et le prurit aquagénique, sont parfois assimilés aux hydroallergies, même si la première n'est pas une allergie. Les origines de ces deux maladies sont peu connues mais elles se déclenchent au contact de l'eau.

L'urticaire aquagénique se traduit par une éruption de boutons accompagnée de démangeaisons, tandis que le prurit crée des sensations de picotements, de démangeaisons et de brûlures sans traces de lésion au niveau des zones en contact avec l'eau.

Pour tout savoir sur les allergies, consultez notre dossier complet.