Santé

Insuffisance rénale

DéfinitionClassé sous :médecine , insuffisance rénale aiguë , insuffisance rénale chronique
Les reins, qui figurent en jaune sur cette image, ont une fonction fondamentale en purifiant le sang de ses déchets et en les excrétant par les urines. Lorsque ceux-ci viennent à défaillir, les conséquences se font ressentir à l'échelle de l'organisme entier. Les insuffisances rénales peuvent être mortelles. © Henry Gray, Gray's Anatomy, DP

L'insuffisance rénale caractérise un état pathologique durant lequel les reins ne peuvent plus assurer leur travail de filtration sanguine. Cela s'accompagne de déséquilibres en eau et en minéraux dans l'organisme, pouvant mener à une situation mortelle.

L'insuffisance rénale peut être aiguë (temporaire et réversible) ou chronique (persistante).

Insuffisance rénale aiguë

L'insuffisance rénale aiguë est réversible. Elle se rencontre suite à trois grands types de dysfonctionnements : 

  • une défaillance primaire (l'un des constituants du rein impliqué dans la filtration est temporairement affecté) ;
  • une défaillance secondaire d'origine physiologique (consécutive à une diminution du volume sanguin suite par exemple à une déshydratation, une hémorragie, un dysfonctionnement cardiaque ou une excrétion trop importante) ;
  • une défaillance mécanique (des tumeurs, des calculs faisant obstacle à la circulation et empêchant le plasma de parvenir jusqu'aux reins).

Les symptômes sont variés et dépendent de l'origine du problème. Parmi eux, on trouve des troubles de la digestion, des nausées, de l'anurie (peu d'urines), des problèmes cardiaques etc.

Pour soigner l'insuffisance rénale aiguë, il faut traiter le problème à la source. Il n'existe donc pas une seule thérapie, mais autant qu'il y a de causes.

Insuffisance rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique se caractérise par un rein malade, incapable d'effectuer les tâches de filtration et d'élimination des déchets du sang, qui lui incombent. Elle résulte le plus souvent de complications liées à l'hypertension ou au diabète. Cependant, d'autres maladies rénales, parfois d'origine génétique, peuvent avoir leur responsabilité.

Les symptômes de l'insuffisance rénale chronique ne sont pas toujours marqués, et il n'est pas rare que la pathologie soit diagnostiquée par hasard, consécutivement à un autre problème. Une fois détectée, la maladie évolue et s'aggrave le plus souvent, à plus ou moins long terme.

Face à l'insuffisance rénale chronique, les thérapies possibles sont lourdes et contraignantes. Des médicaments existent. On pense aussi à la dialyse, technique qui consiste à purifier le sang de ses déchets à l'aide d'une solution de dialyse, proche dans sa composition de celle du plasma, les deux liquides étant séparés par une membrane hémiperméable permettant de rééquilibrer la composition des deux liquides. Une autre solution, définitive, consiste en une greffe de rein à partir d'un donneur compatible, mais concerne surtout les patients jeunes.