Nez qui coule, éternuements, nez bouché : c’est une rhinite ! © Syda Productions, Shutterstock

Santé

Rhinite

DéfinitionClassé sous :maladie , rhinite , rhinite allergique

Une rhinite est une inflammation de la muqueuse qui tapisse les deux fosses nasales.

Symptômes de la rhinite

Les symptômes d'une rhinite sont :

  • un nez qui coule,
  • des éternuements,
  • un encombrement nasal,
  • des yeux rouges ou qui pleurent.

Rhinite aiguë (virale ou bactérienne) et rhinites chroniques

La rhinite aiguë est généralement d'origine virale ou bactérienne.

Voici par ailleurs deux types de rhinites chroniques :

  • la rhinite allergique ;
  • la rhinite chronique non allergique.

Rhinite allergique : diagnostic et traitement

La rhinite allergique (chronique), ou rhume des foins, est liée à une réaction immunitaire impliquant des IgE en réaction à un allergène, comme des pollens ou les poils de chat. La rhinite allergique est diagnostiquée grâce à des tests cutanés d'allergènes aériens. Le traitement utilise des glucocorticoïdes, des décongestionnants et des antihistaminiques. La rhinite allergique est souvent associée à d'autres pathologies : asthme, sinusite, otite, conjonctivite.

Rhinite non allergique : quelle cause ?

La rhinite chronique non allergique est une pathologie qui n'est pas liée à un allergène. La cause peut être nasale. Par exemple, la présence de polypes (des excroissances) peut être à l'origine d'une rhinite chronique. Une exploration des cavités nasales est donc nécessaire pour effectuer un diagnostic.

Interview 4/5 : la pollution, quels risques pour la santé ?  Avec l’augmentation des taux de pollution se pose la question de son impact sur la santé humaine. Chaque polluant a des effets différents, certains immédiats et visibles, d’autres retardés et plus insidieux. Afin de clarifier la question, nous avons interviewé Philippe Hubert, directeur des risques chroniques de l’Ineris. 

À voir aussi :