Santé

Rhume des foins : à quelle saison ?

Question/RéponseClassé sous :Allergies , rhume des foins , rhinite allergique
La rhinite allergique peut commencer en janvier et perdurer jusqu'en été. © Phovoir

Atchoum ! Le printemps est là et avec lui le fameux rhume des foins, autrement appelé rhinite allergique. Plus de 20 % des Français sont touchés par ces réactions allergiques dues aux pollens. Écoulement nasal, conjonctivites, toux, maux de tête en sont quelques-unes des manifestations. Contrairement aux idées reçues, tous les pollens ne sont pas allergisants, ils ne sont d'ailleurs pas simplement associés au printemps.

La floraison libère du pollen

Les grains de pollen sont libérés par les végétaux au moment de la floraison. Diffusés par les insectes et le vent, ils peuvent provoquer des manifestations allergiques ponctuelles. Ces pollinoses - c'est le nom scientifique du rhume des foins - dépendent des végétaux qui s'avèrent plus ou moins allergisants. Ainsi, les graminées, l'ambroisie, le cyprès ou le bouleau sont-ils parmi les plus allergisants. Le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) a d'ailleurs établi un classement des espèces selon leur potentiel allergisant, allant de 0 à 5 (0 étant un potentiel nul et 5 un potentiel très fort). Ainsi peut-on constater que le cyprès possède un potentiel de 5 là où le pin se situe à 0.

Trois saisons propices au rhume des foins

Les recommandations contre les allergies devraient en fait durer toute l'année. Eh oui ! Car plusieurs saisons polliniques se succèdent. Trois pour être précis. Dès le mois de janvier, la saison des arbres (bouleau, cyprès, frêne, aulne, noisetier, olivier, peuplier...), au printemps, la saison des graminées (des herbes qui pollinisent dans les prairies, les jardins...) et en été, les herbacées (ambroisie...). La nature et la quantité des pollens varient également selon les régions. Ainsi, le RNSA émet chaque semaine un bulletin pollinique ainsi que des informations générales sur les risques des grandes villes de France. Il permet aux allergiques d'adapter leur mode de vie (sorties...) ainsi que leurs traitements.

Cela vous intéressera aussi