Santé

Hypophyse

DéfinitionClassé sous :biologie , organe , système endocrinien
L'hypophyse est une glande endocrine contrôlant des fonctions biologiques variées. Située au cœur du cerveau, l'hypophyse est reliée étroitement à l'hypothalamus. © Patrick J. Lynch / Licence Creative Commons

L'hypophyse appartient au système nerveux central.

Fonction de l’hypophyse

L'hypophyse est une glande endocrine située dans le cerveau, qui répond aux stimuli de l'hypothalamus en synthétisant à son tour des hormones spécifiques, qui sont libérées dans le sang :

  • l'hormone corticotrope (ACTH) ;
  • la thyréostimuline (TSH), qui stimule la sécrétion d'hormones thyroïdiennes ;
  • la somatotropine (GH) qui stimule la croissance cellulaire ;
  • la prolactine (LTH), qui stimule la synthèse du lait ;
  • les hormones gonadotropes (sexuelles), l'hormone lutéinisante (LH) et l'hormone folliculo-stimulante (FSH) ;
  • des endorphines, molécules du bien-être ;
  • la mélanocortine (MSH) qui stimule la production de mélanine.

Structure de l’hypophyse

L'hypophyse est une glande de la taille d'un pois et pesant 0,5 gramme, reliée à l'hypothalamus par une tige appelée tige pituitaire. L'hypophyse est divisée en deux lobes :

  • l'anté-hypophyse (adénohypophyse) en avant ;
  • la post-hypophyse (neurohypophyse) en arrière.

La post-hypophyse est une projection de l'hypothalamus, qui stocke et libère l'ocytocine et la vasopressine.

Ce sont des types cellulaires différents qui synthétisent chacune des hormones.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.