Un bilan hormonal permet de détecter des causes d’infertilité. © jarun011, Fotolia

Santé

LH

DéfinitionClassé sous :médecine , LH , hormone lutéïnisante

La LH, ou hormone lutéinisante, est une hormone antéhypophysaire, produite par la partie antérieure de l'hypophyse.

La LH, une hormone sécrétée par l'hypophyse

La LH, comme la FSH, est une gonadostimuline, qui agit sur les gonades (testicules chez l'homme, ovaires chez la femme). Elle est sécrétée de manière pulsatile, mais, chez la femme, la fréquence et l'amplitude de pulses de sécrétion varient au cours du cycle menstruel.

Les sécrétions de LH par l'hypophyse sont sous le contrôle de la GnRH (gonadolibérine), une neurohormone produite par des neurones de l'hypothalamus. La sécrétion de GnRH est elle aussi pulsatile et stimule les cellules à LH.

La LH chez l’homme : testostérone

Chez l'homme, la LH stimule l'activité des cellules de Leydig des testicules qui produisent la testostérone. Les pulses de LH conduisent à des pulses de testostérone. La testostérone exerce une rétroaction négative sur la production de LH.

La LH chez la femme : pic de LH, ovulation et cycle menstruel

Chez la femme, la production de l'hormone LH varie au cours du cycle menstruel. La LH stimule la production de progestérone et provoque l'ovulation grâce à un pic de sécrétion au milieu du cycle. Ce pic de LH marque la fin de la phase folliculaire et conduit à la transformation du follicule en corps jaune, au cours de la phase lutéale. Les œstrogènes et la progestérone induisent une rétroaction négative sur la production de LH, sauf avant l'ovulation : en effet, en fin de phase folliculaire, la production d'œstrogènes est élevée et dépasse un certain seuil, ce qui provoque une rétroaction positive sur la production de LH, et le pic de LH. Pendant la ménopause, les taux de LH restent élevés.

Les tests d'ovulation visent à détecter le pic de LH en recherchant l'hormone dans l'urine. Dans les cas d'infertilité, des troubles de l’ovulation peuvent être diagnostiqués par dosage de la LH dans le sang.

Vidéo : le fonctionnement d'une échographie  L’échographie permet de visualiser l’intérieur du corps humain de façon non invasive. Elle utilise des ultrasons afin d’y parvenir. Unisciel et l’université de Lille 1 nous en disent plus durant cet épisode de Kézako. 

À voir aussi :