Pourquoi y a-t-il des phoques dans la baie de Somme ? © Marcel Burkhard, Wikimedia Commons, CC by-sa 2.0

Planète

Pourquoi y a-t-il des phoques dans la baie de Somme ?

Question/RéponseClassé sous :Nature , animaux , France
 

La population de phoques dans la baie de Somme est l'une des plus importantes de France. Cet endroit abrite la plus grande colonie de veaux marins et accueille aussi ponctuellement quelques phoques gris. Située dans les Hauts-de-France, dans l'ancienne région Picardie, la baie de Somme offre un cadre de vie idéal à ces mammifères marins.

Les colonies de phoques communs (Phoca vitulina), aussi appelés veaux marins, et de phoques gris (Halichoerus grypus) élisent domicile sur les côtes les plus accueillantes de l'océan Atlantique.

Qu'est-ce qui attire les phoques dans la baie de Somme ?

À cet égard, la baie de Somme, située entre Saint-Quentin-en-Tourmont et Le Hourdel, offre tout le nécessaire à la survie des phoques. Cette réserve naturelle protégée constitue tout d'abord un terrain de chasse parfait pour ces prédateurs marins : poissons, mollusques et crustacés y foisonnent.

De plus, à chaque marée basse, de vastes bancs de sable font surface. Les phoques peuvent s'y reposer entre deux plongées, s'y reproduire, mettre bas et y allaiter leurs petits en toute quiétude.

Mieux vaut être accompagné d'un guide pour approcher les phoques dans la baie de Somme : les sables mouvants sont légion. © Xavier D., Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Quand peut-on voir les phoques de la baie de Somme ?

Les phoques résident à l'année dans la baie de la Somme. Des excursions pour les rencontrer sont organisées à marée basse. Il est toutefois interdit de s'approcher à moins de 300 m d'un phoque, afin de ne pas perturber l'animal.

À savoir : à la fin des années 1980, la colonie de phoques de la baie de Somme était quasiment éteinte. En effet, il ne restait plus que 9 individus en 1989. C'est essentiellement grâce aux efforts de l'association Picardie Nature pour préserver les phoques des touristes que la colonie a pu survivre et s'agrandir. C'est ainsi qu'en février 2013, 132 veaux marins et 82 phoques gris ont pu être dénombrés.