Planète

Un nouveau procédé pour récupérer les réserves de gaz

ActualitéClassé sous :Terre , gaz naturel , grès

La société Exxon Mobil Production développe un procédé permettant de récupérer du gaz naturel dit "Tight Gas" (Gaz coincé) contenu dans des couches de grès très denses situées à 5000 m de profondeur.

De par la forme de ces couches - plusieurs kilomètres de long mais seulement 90 à 170 m d'épaisseur - et de par la densité du grès, la méthode traditionnelle consistant à percer un trou verticalement dans la couche pour récupérer le gaz s'avère inefficace.

Le procédé développé par Exxon consiste, une fois la bonne profondeur atteinte, à percer un trou horizontal dans la couche de grès, sur une longueur pouvant atteindre jusqu'a 6000 m, et d'y faire passer un tuyau. Des charges explosives placées à différents endroits du tuyau vont ensuite percer le tube et affaiblir la roche. Un liquide spécial contenant des petites billes composées d'un mélange de bauxite, de minerai de fer et de quartz est alors injecté dans la roche afin d'y maintenir une certaine pression, tout en permettant au gaz de passer et d'être récupéré.

Le procédé n'est pas encore totalement satisfaisant économiquement parlant, mais des essais réalisés en Basse Saxe devraient permettre de donner une réponse quant à sa viabilité au début de l'année 2004.

Les réserves de ce gaz coincé seraient de l'ordre de 100 à 150 milliards de mètres cubes dans la région des Landes de Lunebourg (sud de Hambourg).