De la pompe à chaleur au puits canadien

DossierClassé sous :chauffage , Maison , Pompe à chaleur

Michel Berkowicz, Futura-Sciences

Découvrez, dans ce dossier introductif, les différents types de pompes à chaleur, de la pompe à chaleur aérothermique à la pompe à chaleur géothermique.

  
DossiersDe la pompe à chaleur au puits canadien
 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur (PAC) est basé sur l'utilisation des énergies renouvelables. L'installation prélève les calories présentes à l'état naturel dans l'air, l'eau, le sol (avec de l'énergie électrique) et les restitue pour chauffer une maison ou la rafraîchir (système réversible) avec un faible coût d'exploitation.

Outre le chauffage, et moyennant un équipement spécifique, la pompe à chaleur permet aussi de se fournir en eau chaude sanitaire. L'investissement de départ est conséquent mais s'amortit dans la durée, ce qui permet de l'alléger par des crédits d'impôts (au même titre, d'ailleurs, que la climatisation réversible).

Exemple d'installation de pompe à chaleur. © Aurielaki, Shutterstock

Il est à signaler qu'une PAC a pour mission première de chauffer. Ses capacités rafraîchissantes sont plus limitées que celles d'une climatisation, dont c'est la fonction prioritaire.

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.