Tesla a décidé de renforcer les dispositifs de sécurité qui accompagnent l’usage de son système d’assistance à la conduite Autopilot en y associant la caméra intégrée au rétroviseur intérieur des Model 3 et Model Y.

Cela vous intéressera aussi

Dans sa dernière mise à jour logicielle, Tesla a prévu l'activation de la caméra placée dans l'habitacle de certaines de ses voituresvoitures, afin de détecter la présente du conducteur au volant lorsque le véhicule est en pilotage automatique (mode Autopilot).

Cette caméra est placée au-dessus du rétroviseur intérieur et est donc destinée à capter l'éventuelle inattention du conducteur. Elle intervient en complément de divers capteurscapteurs déjà installés, notamment au niveau du volant, mais bien moins fiables. Tous sont destinés à s'assurer de la présence et de l'attention du conducteur, même lorsqu'il n'a pas directement la main sur le pilotage, automatique, de sa voiture. Il doit en effet pouvoir, à tout moment, en cas de danger, réagir.

Les données vidéos ne quittent pas la voiture

Pour le moment, cela concerne les propriétaires de Model 3 et Model Y. Tesla s'est aussi assuré de la confidentialité des données. Selon cette nouvelle mise à jour, « les données de la caméra ne quittent pas la voiture, ce qui signifie que le système ne peut pas transmettre ces informations à moins que le partage de données ne soit lui-même activé ».

Cette décision d'activer la caméra intérieure est aussi la conséquence de nombreux accidentsaccidents ayant impliqué une Tesla avec le mode Autopilot activé et des conducteurs pas suffisamment vigilants. Pour rappel, l'Autopilot de Tesla est un mode de conduite qui permet au véhicule de maintenir une trajectoire, d'accélérer et de freiner automatiquement dans sa voie, sans l'intervention du conducteur. Celui-ci se doit néanmoins de surveiller ce qui se passe afin de pouvoir, à tout moment, reprendre la main en cas de problème.