La nouvelle version de la capsule de Virgin Hyperloop One aux couleurs de l’Arabie saoudite. © Virgin Hyperloop One

Tech

Virgin Hyperloop One dévoile une nouvelle version de sa capsule

ActualitéClassé sous :trains , capsule , Hyperloop

À l'occasion de la visite du prince héritier d'Arabie saoudite, Virgin Hyperloop One a présenté une nouvelle version de sa capsule, quasi identique au modèle précédent.

L'Arabie saoudite est l'un des nombreux pays à vouloir se doter d'une ligne Hyperloop. Rappelons que, sous l'impulsion du prince héritier Mohammed ben Salmane Al Saoud, le royaume a lancé un très ambitieux projet de mégapole high-tech baptisé Neom. Et l'Hyperloop fait partie des moyens de transport futuristes dont le pays compte se doter aux côtés des drones taxis et autres voitures autonomes.

C'est la société Virgin Hyperloop One qui semble aujourd'hui bien placée pour s'implanter en Arabie saoudite. L'entreprise a reçu il y a quelques jours la visite du prince héritier et lui a présenté une nouvelle version de sa capsule Hyperloop parée aux couleurs du royaume wahhabite. 

La nouvelle capsule Hyperloop en action. © Virgin Hyperloop One

Relier Riyad à Djeddah en 1 h 16 min

Ce nouveau prototype, que l'on peut voir en action dans la vidéo ci-dessus, semble en réalité très proche de la capsule Virgin Hyperloop One qui avait battu un premier record de vitesse en décembre dernier. L'entreprise ne fait d'ailleurs pas mention d'évolutions techniques particulières et encore moins de progrès au niveau des performances. Le soutien officiel du souverain d'Arabie saoudite est évidemment un très important coup de communication.

Dans son communiqué, l'entreprise évoque le gain de temps qu'offrirait une ligne Hyperloop reliant la capitale Riyad à la ville portuaire de Djeddah, distante d'environ 850 km à vol d'oiseau. Le trajet serait d'à peine 1 h 16 min, contre 10 heures actuellement. Et une liaison entre Riyad et Abou Dabi, capitale des Émirats arabes unis, prendrait 48 minutes, au lieu de 8 h 30 min. 

Pour en savoir plus

Virgin Hyperloop One dévoile sa capsule à Dubaï

Article initial de Marc Zaffagni, paru le 28/02/2018

Hyperloop One a dévoilé un prototype en taille réelle de sa capsule dont l'intérieur a été dessiné par BMW. Elle est exposée à Dubaï qui veut devenir en 2020 la première ville au monde à posséder une ligne opérationnelle.

Déjà bien avancée dans le développement de son train ultrarapide, la société Virgin Hyperloop One s'attelle à communiquer vers le grand public en dévoilant un prototype de capsule révélant à quoi ressemblera l'intérieur de ce moyen de transport du futur. La présentation a eu lieu à Dubaï.

Cette ville des Émirats arabes unis a passé un accord avec l'entreprise américaine en vue de créer une ligne la reliant à la capitale Abu-Dhabi en douze minutes. Un trajet qui prend actuellement près de deux heures en voiture. Développée par Virgin Hyperloop One et l'autorité de Dubaï en charge des transports, la capsule proposera deux classes de voyage.

10.000 passagers par heure pour les capsules Hyperloop One

La classe « gold » offrira un espace privatif séparé avec seulement quatre sièges. La classe « silver » contiendra 14 sièges généreusement espacés les uns des autres. La décoration intérieure minimaliste ne comporte pas de fenêtres mais des panneaux latéraux ajourés situés au niveau des sièges. Ces derniers ont été dessinés par le constructeur automobile BMW, sans que l'on sache ce qui a motivé ce choix. Au sol, un marquage lumineux est censé matérialiser le mouvement et la vitesse.

Les passagers pourront se distraire à l'aide d'écrans individuels. Ils devront garder leur ceinture bouclée pendant toute la durée du trajet précise Virgin Hyperloop One. La ligne connectant Dubaï à Abu Dhabi est censée être opérationnelle à partir de 2020. Selon les autorités locales, jusqu'à 10.000 passagers pourraient voyager chaque heure dans les deux directions.

Cela vous intéressera aussi

Hyperloop One veut relier Dubaï à Abou Dabi en 12 minutes  La société nord-américaine Hyperloop One a annoncé un accord avec la municipalité de Dubaï (Émirats arabes unis) pour étudier la possibilité d'une ligne reliant cette ville à la capitale Abou Dabi en douze minutes. Voici à quoi pourrait ressembler un trajet dans ce train.