Tech

XSense, un film transparent pour des écrans tactiles souples

ActualitéClassé sous :technologie , flexible , semi-conducteurs

Le constructeur de semi-conducteurs Atmel vient de présenter un film souple et tactile baptisé XSense. Si elle est adoptée par les constructeurs de tablettes, de téléphones, et même d'électroménager, cette technologie pourrait changer profondément l'aspect et l'utilisation de notre électronique quotidienne.

Contrairement aux dispositifs tactiles actuels, le capteur XSense est imprimé sur un film flexible. © Atmel

Les surfaces tactiles sont pratiquement toutes plates. En cause : les capteurs habituellement utilisés, plutôt fragiles et pouvant se fissurer rapidement si on leur impose des formes courbes. Atmel, un fabricant de semi-conducteurs, vient de présenter une invention qui pourrait changer le design des tablettes et smartphones en les libérant de cette contrainte. Imaginez un iPhone incurvé... 

Baptisé XSense, ce petit film souple porte des capteurs, qui y sont directement imprimés à partir d’une encre métallique spéciale dotée d'une bonne capacité de conductivité. Protégé par une surface transparente, le film peut alors être placé sur un écran dont la forme est courbe, par exemple.

Dans cette vidéo de présentation, Agnes Toan, la directrice de la communication d’Atmel, plie le capteur dans tous les sens. Le matériau est effectivement souple et transparent. Elle explique qu'il permet de créer des écrans tactiles incurvés dotés de surfaces lisses. © Atmel/YouTube

Les applications de XSense

En allant un peu plus loin, on peut imaginer intégrer ce capteur souple sur l'un de ces écrans flexibles reposant sur la technologie E-ink, de l'entreprise du même nom, et dont les premiers modèles de série sortent actuellement des centres de production de LG.

En plus de cette faculté, en raison de la technologie d'impression sur le film, ces capteurs auraient plusieurs avantages : bien moindre consommation d'énergie que ceux utilisés actuellement, peu de sensibilité aux parasites et donc davantage de précision. Selon le patron d'Atmel, Steve Laub, ces écrans seraient aussi moins coûteux à produire pour les constructeurs qui souhaiteraient les intégrer.

Pour Atmel, le produit n'en est plus au stade du prototype. Le fabricant explique que certains constructeurs (sans les nommer) disposent même d'échantillons de ce capteur et que les premiers prototypes d'appareils fonctionnels pourraient même voir le jour à partir de cet été avec des écrans de 3 à 11 pouces.

Si le XSense est adopté par les constructeurs, il pourrait, en effet, changer radicalement la forme des tablettes et smartphones que nous connaissons. Il serait par exemple possible d'entourer de ce film un téléphone pour en rendre les flancs tactiles.

Cela vous intéressera aussi