Tech

Assassinat de Kennedy : l'hypothèse du deuxième tireur révélée par la science

ActualitéClassé sous :technologie , Kennedy , Oswald

De nouvelles méthodes d'analyse utilisées par le FBI américain, non seulement invalident les résultats d'expertise des projectiles ayant servi à l'assassinat du Président Kennedy en 1962, mais démontrent que Lee Harvey Oswald n'avait vraisemblablement pas agi seul.

Lee Harvey Oswald photographié par la police de Dallas.

Jusqu'il y a peu, seule l'analyse du contenu en plomb des balles avait été prise en compte pour déterminer leur origine, et ainsi affirmer qu'un seul tireur était responsable de l'assassinat. Mais en 1976, le Commission Warren n'avait toutefois pas complètement écarté l'hypothèse d'un second tireur, ni la thèse du complot.

Cependant, après avoir dirigé le laboratoire d'analyse des métaux du FBI pendant plus vingt années, William Tobin avait remis en question les méthodes d'analyse utilisées jadis pour établir un lien entre les fragments de balles retrouvés à l'intérieur du corps des victimes et les armes à feu utilisées, donc les suspects. Appuyé par d'autres éminents experts, M. Tobin avait alors obtenu de la part de l'Académie américaine des Sciences le réexamen de cette méthode. L'institution en avait conclu que celle-ci s'avérait fausse et ne pouvait servir à établir une preuve légale, et en 2003, le FBI abandonnait définitivement ce type d'analyse.

Mais aujourd'hui, M. Tobin, ainsi que deux autres chercheurs, Cliff Spiegelman et William James, de l'Université du Texas, ont pu réexaminer les cinq fragments de balles découverts sur le lieu de l'assassinat de Kennedy, et les étudier au moyen de méthodes modernes basées sur les calculs statistiques et l'analyse chimique. Et leur constat est formel : "Les conclusions de notre analyse signifient que les fragments de projectile retrouvés pourraient provenir d'au moins trois balles distinctes", affirment-t-ils, ajoutant que si trois balles ou plus ont été tirées, cela rend probable la présence d'un second tireur ayant également touché le Président.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi