Tech

La voix sur IP, c'est pour les données

ActualitéClassé sous :Tech , voix sur IP , communication

-

La voix sur IP devient désormais banale. Un nouvel arrivant tel que le Gizmo Project, dont les fonctionnalités ressemblent à s'y méprendre à celles de Skype, pourrait ne susciter qu'un intérêt limité. Erreur, suggère Erick Schonfeld dans sa chronique de Business 2.0 : la vision de son fondateur, Jeff Bonforte, va beaucoup plus loin.

La voix sur IP, c'est pour les données

Le "Gizmo" ("bidule") est d'abord conçu pour pouvoir être redistribué sous d'autres marques ; Bonforte imagine que ce seront demain les grands sites web, plutôt que les opérateurs et fournisseurs d'accès, qui proposeront ce genre de fonctions.

Le logiciel peut également recevoir toutes sorts d'additions logicielles développées par des tiers : l'idée sous-jacente est que la voix sur IP deviendra le support, non pas seulement de communications téléphoniques classiques, mais de très nombreux services et applications en ligne"Au bout du compte, la voix est juste une autre manière d'obtenir et d'envoyer des données. La voix sur IP va surtout enrichir les applications, et leur intégration dans nos vies."

Cela vous intéressera aussi