Tech

La téléphonie internet mal connue des consommateurs

ActualitéClassé sous :Internet , voip , IP

-

Selon une étude du Pew Internet Project, seuls 27 % des internautes américains ont entendu parler de la téléphonie sur l'internet, et environ 3,5 % ont "envisagé" de basculer leur abonnement téléphonique vers leur fournisseur d'accès haut débit.

La téléphonie internet mal connue des consommateurs

11 % des internautes américains, soit tout de même 14 millions de personnes, auraient déjà eu une conversation vocale via l'internet, chez eux ou au travail. Mais sur 2 204 personnes interrogées, une seule déclarait avoir déjà abandonné son abonnement téléphonique ordinaire... La téléphonie IP grand public, aux Etats-Unis du moins, est encore un marché très émergent.

Les chiffres d'Ipsos Insight sont assez proches : moins de la moitié des internautes américains, et moins du quart des internautes canadiens, connaissent l'expression "VoIP" (voix sur IP). La moitié de ceux qui la connaissent ne savent pas du tout comment cela fonctionne. La confusion semble totale dans l'esprit des consommateurs : est-on obligé d'abandonner sa ligne ordinaire, de changer de numéro ? Faut-il un téléphone spécial ? Peut-on encore appeler les services d'urgence ? Que peut-on attendre en termes de services ? Même si, au bout du compte, l'argument de la facture téléphonique porte, les opérateurs de téléphonie internet ont un gros travail d'explication à fournir.

Pour autant, le secteur reste confiant. La Telecommunications Industry Association (TIA) et le cabinet Wilkofsky Gruen Associates prévoient qu'aux Etats-Unis, le nombre de lignes téléphoniques IP passera de 3,8 millions en 2003 à 19 millions en 2007.

Mais avec le déploiement rapide du (très) haut débit, ce sont le Japon et la Corée qui apparaissent comme les terres d'élection de la voix sur IP. Le Japon a même créé un préfixe téléphonique dédié à la téléphonie internet, le 050. Plus de 4 millions de Japonais téléphoneraient déjà via l'internet.

Cela vous intéressera aussi