Tech

Un service de paiement sous le feu des pirates

ActualitéClassé sous :Tech , Autorize.Net , ddos

Parce qu'elle n'a pas cédé au chantage, la société de paiement par carte bancaire Authorize.Net est sous le feu d'une vaste attaque par déni de service. Sa plateforme de transactions a été fortement malmenée et l'attaque s'est poursuivie pendant plusieurs heures, menée à partir de milliers de PC à travers le monde.

C'est l'autre business d'internet : la demande de rançon en échange de la tranquillité. C'est le constat que vient de faire -à ses dépends- le prestataire de paiement par carte bancaire Authorize.net.

Après avoir refusé de payer une forte somme d'argent réclamée via un courrier anonyme, la société s'est vue attaquée par une opération de déni de service distribué (DDoS) rondement menée. Particulièrement précise, l'attaque ne vise que sa plateforme de gestion des transactions, c'est à dire son outil de travail : c'est elle qui lui permet de traiter les paiements par carte bancaire issues des 91.000 cyber-marchands qui utilisent ses services.

L'assaut s'est poursuivit le 23 septembre mais a diminué d'intensité. Autorize.Net affirme avoir repris le contrôle de la situation bien que sa plateforme puisse encore être inaccessible durant certaines périodes.

De telles attaques sont très courantes sur Internet et sont menées à l'aide des milliers de PC infectés par les virus des dernières grandes épidémies (Skynet, Sobig, etc...). Ces derniers embarquent tous un outil de prise de contrôle à distance chargé de transformer le PC de l'internaute infecté en "zombie" virtuel. Tous ces ordinateurs créent alors un vaste réseau dormant à travers la planète que les pirates peuvent activer à loisir pour concentrer leur bande passante sur tel ou tel site marchand qui refuserait de payer la rançon demandée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi