Tech

Un déni de service pour OpenSSL frappe les produits Cisco

ActualitéClassé sous :Tech , Cisco , deni de service

Un déni de service a été découvert au coeur de l'outil libre OpenSSL. Il suffirait pour l'exploiter de soumettre une requête malformée à la librairie de chiffrement. OpenSSL est très utilisé, y compris au sein de produits commerciaux. Cette faille frappe ainsi plusieurs produits Cisco, dont des switches, des routeurs et des pare-feu.

Un déni de service pour OpenSSL frappe les produits Cisco

La vulnérabilité découverte dans OpenSSL permet de faire crasher à l'aide d'une requête malformée les produits qui exploitent l'outil libre. L'attaque a lieu au moment de l'initialisation d'une connexion sécurisée SSL/TLS (la fameuse "poignée de main" chère au protocole TCP).

OpenSSL étant très utilisé, notamment aux côtés du serveur web Libre Apache, cette faille concerne potentiellement de très nombreux systèmes. Et parmi ces derniers, nombreux sont ceux embarqués au sein de boîtiers matériels : le couple Apache / OpenSSL offre en effet une solution d'administration web sécurisée idéale pour les constructeurs de matériel, et, surtout, gratuite.

Cisco est le premier fabriquant à avoir reconnu être touché par cette faille, et à publier les correctifs nécessaires. La société utilise OpenSSL dans de nombreux produits, dont certains pare-feu PIX, des routeurs de la gamme 7000 et Catalyst, ainsi que des switches de la gamme MDS et plusieurs autres applications. Une liste complète est disponible sur le site de l'éditeur.

En ce qui concerne OpenSSL lui-même, deux nouvelles versions sont disponibles, qui corrigent la vulnérabilité (0.9.7d et 0.9.6m).

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi