Tech

Le Salon de la Sécurité Informatique 2002 : place à la gestion

ActualitéClassé sous :Tech

-

Terminée la course à la technologie : la tendance 2003 du marché de la sécurité informatique est à l'administration. Consoles uniques, gestion des utilisateurs et autres solutions d'intégration sont désormais à l'honneur.

Le marché de la sécurité mûrit. L'an dernier déjà avait marqué un ralentissement dans la course aux nouvelles technologies, peut-être pour laisser le temps aux entreprises de digérer les produits et les mettre réellement en oeuvre. C'était l'époque des offres packagées, plus simples et plus accessibles, et de l'infogérance.

Cette année, le Salon de la Sécurité Informatique dévoile une nouvelle tendance du marché : mieux gérer l'existant.
Dont acte : les offres de consoles d'administration se multiplient (ISS, Symantec...), destinées à administrer les parcs étendus d'anti-virus et de scanners de vulnérabilités par exemple, et parfois d'en corréler les résultats.

Des outils de Single Sign On étendus (eTrust Web Access Control de Computer Associates) ou de gestion des comptes utilisateurs (ASG-Entact ID) montrent également que ce marché est toujours tiré par les grands comptes. Ces derniers semblent peiner aujourd'hui à administrer leur sécurité et leurs utilisateurs sur des périmètres étendus, après des années d'empilement de produits souvent hétérogènes.

Pour sa troisième édition, ce rendez-vous a aussi renoué avec la fréquentation qui a fait son succès : les RSSI et autres responsables informatique sont nombreux et, surtout, savent ce qu'ils veulent. Ils ont même souvent des projets bien concrets. Dans les allées du salon, les démonstrations sont très techniques, durent plus longtemps et sont plus pointues que sur un Interop.

A noter également trois formations de bon niveau, assurées par le cabinet Hervé Schauer Consultants, dont le programme est passionnant (détection d'intrusion avancée, sécurité de serveurs Web et sécurité des réseaux locaux sans fil).

Les exposants, eux, proposaient de leur côté trente conférences gratuites, parfois intéressantes elles aussi, bien que parfois un peu marketing. Mais cela n'enlève rien à ce qui est, au final, un bon cru de ce Salon de la Sécurité Informatique. Le rendez-vous semble bien parti pour s'installer dans les agendas des responsables de la sécurité.

En savoir plus : Le site Internet du salon

Cela vous intéressera aussi