Tech

La protection de iTunes cassée

ActualitéClassé sous :Tech , protection , iTunes

La protection des morceaux musicaux disponibles sur iTunes Music Store, la boutique en ligne d'Apple, vient d'être cassée. Un outil gratuit permet désormais d'enregistrer sur le disque dur les titres achetés sur iTunes, et cela dans leur format original. Mais son utilisation complexe en fait plus un jouet pour amateur éclairé qu'un véritable outil de piratage.

iTunes pour Windows

Déjà bien connu pour son deCSS, capable de casser la protection des DVD, le hacker norvégien DVDjon publie aujourd'hui QTfairuse. Il s'agit d'un logiciel pour Windows chargé d'enregistrer sur le disque dur et sans leur protection les morceaux de musique achetés en ligne grâce à iTunes Music Store, le cyber-jukebox d'Apple. Normalement, cela est rendu impossible par le procédé de DRM (Digital Rights Management) utilisé par Apple : chaque morceau peut-être gravé sur un CD et son fichier peut être écouté sur trois ordinateurs différents au maximum.

QTfairuse permet de supprimer cette protection en interceptant les données musicales juste après leur déchiffrage par le lecteur QuickTime. La musique peut alors être écrite sur le disque dur, dans un simple fichier. Ce qui est copié est l'image exacte des données musicales au format ACC, celui utilisé par Apple pour compresser les chansons vendues sur iTunes. Et c'est précisément là que se situe la nouveauté : d'autres techniques permettent certes de faire sauter la protection d'Apple (et toutes les autres, d'ailleurs), mais elles exigent d'attendre que les données soient décompressées afin de les capturer et les recompresser, ce qui provoque (d'après les puristes !) une perte de qualité. QTfairuse parvient, lui, a enregistrer les morceaux avant qu'ils ne soient décompressés pour être joués.

La nouvelle n'est cependant pas vraiment une révolution pour les amateurs de musique : utiliser QTfairuse est largement plus ennuyeux que de simplement payer 99 cents pour télécharger un morceau sur iTunes, que l'on pourra de toute façon graver sur un CD dans n'importe quel format. Sans compter que pour faire sauter la protection des fichiers musicaux, il faut déjà être abonné à iTunes et avoir acheté le droit d'écouter le morceau !

Pour les curieux qui voudraient s'essayer à QTfairuse malgré tout, sachez que le programme n'est livré que sous la forme de son code source, qu'il est donc nécessaire de compiler. Ensuite, les fichiers de musique enregistrés sur le disque dur sont bien au format original ACC, mais ils ne contiennent vraiment que les données musicales, sans aucun en-tête : il est donc impossible de les jouer tels quels dans un logiciel audio. Il faut alors être capable de leur ajouter les en-têtes nécessaires pour en faire de vrais fichiers MP4, ce qui n'est pas une tâche triviale.

Bref, QTfairuse ne devrait pas empêcher les responsables d'Apple de dormir, mais il démontre une nouvelle fois, si c'était nécessaire, l'inutilité des technologies de gestion des droits numériques.

Cela vous intéressera aussi