Tech

Le MIT réinvente-t-il vraiment l'automobile ?

ActualitéClassé sous :Tech , voiture , Automobile

-

Pendant quatre ans, dans le cadre d'un groupe de recherche intitulé " Villes intelligentes ", des ingénieurs du MIT ont planché sur une nouvelle forme d'automobile censée pouvoir "redéfinir les rapports des gens avec leur véhicule et avec la ville". Le groupe a travaillé avec l'architecte Frank Gehry et General Motors sur la meilleure façon d'adapter les voitures aux problèmes familiers de la vie urbaine, à savoir la congestion, la pollution et le manque de parkings.

Les voitures du MIT, empilables comme des caddies !

Le modèle élaboré par les chercheurs du MIT "révolutionne la technologie automobile", assure le Guardian. Parmis les innovations proposées : des roues omnidirectionnelles permettant une liberté de manœuvre totale ; mais surtout un concept de voiture partagée par l'ensemble des usagers et qui s'emboîtent comme des Caddies. Des voitures sont stockées sur des aires de parking et chacun se sert selon le même concept que les parcs à Vélo locatifs qui apparaissent dans quelques grandes métropoles européennes.

Pour autant, ce qui est possible avec le modèle de la location urbaine de vélo, comme on le connaît à Lyon par exemple avec l'expérience Vélo'v, est-il reproductible avec la voiture ? Les chercheurs du MIT ne font-ils pas l'impasse sur l'appropriation de l'espace intérieur de l'automobile ? Où sont les boîtes de gâteaux qui traînent, les cassettes et les cartes qui encombrent la boîte à gants, le bonnet du petit dernier ? Notre usage de l'automobile peut-il "s'aseptiser" comme les chercheurs semblent le penser ?

Vieux débat, qui continue d'opposer, quoique de manière moins vive qu'il y a quelques années, les chercheurs en informatique (associés pour l'occasion aux acteurs de la "ville durable") aux constructeurs automobiles. A ce titre, notons l'émergence, au travers d'un accord entre l'équipe Imara de l'Inria et l'équipe Caor de l'Ecole des Mines de Paris, de la plus grosse équipe de recherche européenne sur la "route automatisée".

Alors, la voiture du futur ressemblera-t-elle au concept car du MIT ou aux "cybercars" de l'Inria, ou plutôt à la nouvelle Mercedes, gonflée de gadgets, baptisée "la voiture des geeks" par Wired et qui, elle, ne se préoccupe guère de développement durable, de pollution et de congestion urbaine ?

Cela vous intéressera aussi