Tech

Bill Gates cherche à s'attirer les faveurs des dirigeants du LPD

ActualitéClassé sous :Tech

-

En décembre dernier, le ministère japonais des Postes et Télécommunications avait exprimé ses réticences concernant l'adoption du système d'exploitation Microsoft Windows pour la mise en place du projet d'administration en ligne "e-goverment", faisant part de ses craintes concernant la sécurité d'informations sensibles.

Bill Gates cherche à s'attirer les faveurs des dirigeants du LPD

Soucieux de défendre son logiciel phare, Bill Gates, Président-fondateur de Microsoft a entrepris un voyage de deux jours à Tokyo afin de rassurer et de convaincre les parlementaires clés du Parti Libéral Démocrate. Il a notamment proposé, pour la première fois dans l'histoire cette entreprise, de dévoiler l'intégralité du code source du système d'exploitation. La révélation de ce secret de fabrique hautement gardé pourrait avoir lieu dans le cadre d'un accord de confidentialité signe avec le gouvernement japonais.

Rappelons que le projet de gouvernement en ligne a pour but de faire du Japon la nation la plus développée en matière de technologies de l'information dès 2005, en remplaçant la plupart des documents papier administratifs par leur équivalent électronique. Le marché revêt donc une importance tant commerciale que symbolique pour Microsoft, qui doit faire face à la popularité croissante des logiciels libres, au premier rang desquels Linux. Ces derniers possèdent l'avantage de pouvoir être utilisés sans licence, et être modifiables, contrairement à Microsoft Windows.

Le Ministre des Télécommunications, M. Katayama, a indiqué qu'il allait étudier la proposition de Microsoft et statuer d'une manière impartiale, la sécurité de la nation étant en cause.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi