Tech

Accès alternatifs et haut débit : quelques initiatives

ActualitéClassé sous :Tech , Internet , réseau

-

Parce qu'il y aura toujours des oubliés de l'Adsl, le Journal du Net a consacré un très bon dossier à quelques expériences d'accès alternatifs en France. Le dossier fait le point sur les nombreuses expérimentations Wi-Fi et satellite, ainsi que sur qui utilisent les courants porteurs en ligne dans la Vallée d'Aspe, WiMAX dans le Pays des Vals de Saintonge, la Boucle locale radio à Felletin ou encore la fibre optique à Castres-Mazamet.

Accès alternatifs et haut débit : quelques initiatives

Le dernier Comité interministériel pour l'aménagement du territoire (Ciadt) constate que les disparités territoriales au niveau de l'accès à haut débit n'avaient pas disparu, loin s'en faut. Il a souhaité que d'ici la fin 2005, 85 % des citoyens puissent être relié à l'internet à 2 Mb/s et que d'ici 2007 chaque commune dispose d'offres de connexion permettant à 80 % de ses habitants d'accéder à l'internet à 2 Mb/s.
Les départements de l'Oise, la Manche, la Moselle, les Pyrénées-Atlantiques ainsi que la région Alsace ont créé le Cadict, une association réservée aux acteurs locaux destinée à partager leurs expériences d'opérateurs de télécommunications dans le déploiement de réseaux hauts débits. Le Cadict est présidée par Didier Loth du conseil général de l'Oise.

L'Alsace vient de désigner son délégataire pour l'internet haut débit et s'apprête à réaliser une boucle régionale haut débit. Le conseil général de la Moselle s'est également engagé dans la réalisation d'une infrastructure réseau à haut débit.

Aux Etats-Unis, la possibilité pour des municipalités de construire leurs propres réseaux, provoque toujours d'importants débats et suscite de fortes oppositions de la part des opérateurs privés.

Cela vous intéressera aussi