Tech

80% des sites pornographiques seraient infectieux

ActualitéClassé sous :Tech , adware , spyware

Une étude menée par l'éditeur Aladdin Knowledge Systems a montré que 80% des sites web pornographiques tentent de placer un ou plusieurs codes malicieux sur les PC de leurs visiteurs.

© Fil - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

Voici venu le temps des e-MST, des parasites transmis par le biais de sites pornographiques. L'éditeur Aladdin Knowledge Systems a en effet analysé entre 2000 et 3000 d'entre eux afin d'étudier ce qui se passe réellement lorsqu'un internaute les visite et le résultat est plutôt croustillant... mais pas comme l'auraient souhaité les adeptes de sexe en ligne !

Bilan de l'étude : les sites pornographiques sont aujourd'hui clairement utilisés pour attirer les internautes afin d'installer des parasites publicitaires et des codes malicieux sur leur PC. Les ingénieurs d'Aladdin on ainsi découvert que 80% des sites pornographiques visités tentent d'installer quelque chose sur l'ordinateur de leur visiteur : adware ou spyware, voire parfois les deux.

© Delucq - Gueules d'Humour pour Futura-Sciences

La chose, bien sûr, n'est pas vraiment inédite : on savait depuis longtemps que le sexe est le meilleur appât pour leurrer les internautes débutants. La majorité des sites pornographiques faciles à trouver ne sont d'ailleurs qu'un empilement de fenêtres publicitaires, de messages trompeurs et ils constituent bien souvent une toile d'araignée inextricable faite de redirections multiples vers de nombreux sites tout aussi creux. Peu de sexe là-dedans, donc, mais beaucoup de soucis pour les internautes qui s'y aventurent sans un navigateur correctement protégé. L'étude d'Aladdin ne fait que confirmer cet état de fait.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi