Le ministère américain de la Défense souhaite renforcer la sécurité des smartphones en exploitant leurs capteurs pour identifier les postures de l’utilisateur et notamment sa démarche. © depadesigns, Sutterstock

Tech

Le Pentagone veut intégrer la reconnaissance de démarche dans les smartphones

ActualitéClassé sous :smartphone , Sécurité , biométrie

Le département de la Défense américaine développe une technologie qui utiliserait les capteurs intégrés d'un smartphone pour reconnaître votre façon de marcher pour renforcer la sécurité du mobile.

Reconnaissance d'empreintes digitales, de l'iris, reconnaissance faciale... Voici que le prochain challenge repose maintenant sur la reconnaissance de la démarche du propriétaire d'un smartphone. Étonnamment, cette initiative revient au département de la Défense américaine. Selon le Washington Post, le Pentagone serait en train de développer une technologie exploitant les capteurs du smartphone pour reconnaître la façon de marcher. D'ici deux mois, le ministère devrait même finir sa période d'expérimentations.

Grâce aux capteurs déjà présents, la technologie pourra détecter à la fois la démarche, les habitudes de frappe, la tenue en main du mobile. Si les données détectées ne correspondent pas aux habitudes relevées par le système, le mobile va considérer alors que ce n'est pas son propriétaire qui l'a en main et va le verrouiller. D'après Steven Wallace, un responsable du projet interrogé par le quotidien américain, si ces tests sont validés, ce système pourrait être intégré à la plupart des mobiles américains d'ici deux ans.

Mieux sécuriser ou mieux contrôler ?

Qui dit invention du Pentagone, laisse planer un sentiment de méfiance. Renforcer la sécurité d'un mobile pour l'utilisateur en relevant ses données biométriques et son comportement, est-ce vraiment la finalité d'un département de la Défense d'un pays ? Oui ! clame Steven Wallace. Selon lui, depuis le début de ce projet, c'est une finalité commerciale qui a été adoptée par l'équipe de développement. Steven Wallace explique même que le GPS et Internet étaient des projets militaires qui sont désormais accessibles à tout un chacun. Toujours selon lui, il ne s'agit pas de surveiller les gens, mais d'ajouter une couche de sécurité supplémentaire à un coût dérisoire.

Dans un premier temps, ce système devrait être déployé en priorité sur les mobiles des représentants du gouvernement. Les Chinois testent actuellement un dispositif de surveillance très différent. Il exploite l'Intelligence artificielle pour identifier une personne selon sa démarche, à partir des caméras de vidéosurveillance. Ceci étant dit, la technologie du Pentagone n'est pas inédite. Depuis plusieurs années, certaines montres connectées pour sportifs disposent de capteurs qui permettent déjà d'évaluer la position du corps et l'équilibre lors des séances de sport. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi