Tech

En bref : Huawei lance LiteOS à destination de « l’internet des objets »

ActualitéClassé sous :smartphone , système d'exploitation , internet des objets

Avec LiteOS, Huawei propose un système d'exploitation ne pesant que 10 Ko destiné aux objets connectés. Le constructeur chinois travaillerait par ailleurs sur un OS mobile dont il pourrait se servir sur certains de ses smartphones en remplacement d'Android.

William Xu, le directeur stratégie et marketing de Huawei, était sur scène lors du Huawei Network Congress 2015 pour annoncer l’arrivée de LiteOS. On ne sait que très peu de choses sur ce nouvel OS destiné aux objets connectés. © Huawei

Le fabricant chinois Huawei annonce avoir mis au point un système d'exploitation mobile ultra léger, baptisé LiteOS, à destination de « l’internet des objets » et pesant seulement 10 Ko. La marque serait également en train de travailler sur un système plus complexe, spécialement à destination des montres connectées afin de concurrencer Android Wear (Google) et Watch OS (Apple).

LiteOS a été présenté, succinctement, dans le cadre du Huawei Network Congress (HNC) 2015 à Pékin (Chine). Ce système d'exploitation minimaliste, de loin le plus léger jamais développé, serait en outre automatiquement détectable et totalement autonome, ne nécessitant aucune intervention ou mise à jour manuelle.

Il se destine à équiper une multitude de futurs objets intelligents, capables d'interagir entre eux ou avec un smartphone. D'autre part, Huawei souhaite ouvrir LiteOS aux développeurs afin que chaque constructeur puisse l'adapter à ses produits. Huawei prédit plus de 100 milliards de connexions avec ce type d'objets dans le monde d'ici 2025.

Il va de soi que LiteOS n'a pas vocation à concurrencer Android Wear ou encore Watch OS, bien plus élaborés et orientés vers les montres connectées. D'ailleurs, la rumeur qui circule sur les sites spécialisés veut que Huawei travaille activement sur un système d'exploitation alternatif, à l'instar de Samsung avec Tizen. De fait, Huawei pourrait s'affranchir d'Android sur certains de ses prochains smartphones avec ce système qui pourrait s'appeler Kirin OS. Jusqu'à présent, les terminaux mobiles Huawei tournent sous Android, agrémentés d'une surcouche maison, comme c'est le cas pour d'autres constructeurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi