Tech

Internet au coeur du problème des MST

ActualitéClassé sous :Internet , VIH , SIDA

L'avènement du réseau Internet est en train de modifier sensiblement l'approche préventive des maladies sexuellement transmissibles (MST) des autorités sanitaires américaines.

Trois cent professionnels réunis récemment pour la première conférence "Prévention MST/HIV et Internet" ont ainsi reconnu à la fois les problèmes posés par le réseau et le potentiel qu'il représente. Ces dernières années, une proportion grandissante de contacts à l'origine d'une contamination ont été établis via Internet et ses chatrooms. Des données du Département de la Santé Publique de San Francisco montre que le pourcentage de nouveaux cas de syphilis liés à une rencontre sur le net est passé de 12% en 2000 à 44% en 2003. Dans le même temps, la ville californienne connaissait la plus forte progression de cette maladie depuis 20 ans. Toutefois, de plus en plus de médecins voient dans Internet l'occasion de mieux combattre les MST et de toucher des populations sensibles.

L'éventail des moyens de lutte envisagés est large ; il s'agirait par exemple de pages web sécurisés où les internautes pourraient consulter des informations médicales et envoyer anonymement des messages informant d'anciens partenaires d'un risque de contamination, de systèmes d'alerte permettant de répercuter l'annonce d'une épidémie, de services en ligne spéciaux pour programmer un test de dépistage et, plus tard, en consulter les résultats, ou enfin d'aides au développement de sites Internet pour des rencontres "safe sex".

Cela vous intéressera aussi