Pendant des années, de nombreux profils d’utilisateurs de Facebook ont été rendus accessibles à des diffuseurs de publicité. C’est ce qu’a découvert Symantec. On ignore encore combien de comptes ont ainsi été exposés.
Cela vous intéressera aussi

L'éditeur de logicielslogiciels de sécurité Symantec vient de découvrir une énorme faillefaille de FacebookFacebook et a publié la trouvaille sur son blog. Grâce à cette faille, certaines applicationsapplications peuvent transmettre les codes d'accès des profils utilisateurs aux diffuseurs de publicité. Ces entreprises, du moins les plus malveillantes d'entre elles, peuvent ainsi ouvrir ces profils à l'aide de ces applications, en lire les informations ou les messages instantanés et même publier sur le murmur de la personne.

Selon Symantec, environ 100.000 applications sont susceptibles de diffuser ces codes d'accès, un nombre élevé au regardregard des quelque 500 millions d’utilisateurs que revendique Facebook. Il laisse penser que le nombre de profils ainsi exposés peut être très grand...

Trouvez un nouveau mot de passe…

Facebook affirme d'ailleurs avoir déjà réagi et comblé cette faille de confidentialitéconfidentialité. Une de plus, pourrait-on ajouter. En 2010, selon le Wall Street Journal, le réseau socialréseau social laissant fuir des données personnelles vers - déjà - les annonceurs publiant sur les pages des membres. La même année, un gros trou avait été mis au jour par Techcrunch, permettant de consulter incognito les tchats d'un membre du réseau.

Ces problèmes ont été résolus. Aujourd'hui, Facebook affirme que la faille débusquée par Symantec est définitivement bouchée, grâce à une vérification automatique des applications. Quoi qu'il en soit, Symantec suggère aux utilisateurs du réseau de changer leur mot de passemot de passe...