L'Ethereum se lance dans une transition extrêmement importante pour son avenir. © Quatrox Production, Adobe Stock
Tech

Ethereum 2.0 : la mise à jour très attendue de la deuxième cryptomonnaie du marché

ActualitéClassé sous :Cryptomonnaies , Blockchain , Ethereum

Futura avec ETX Daily Up

Ethereum, deuxième monnaie virtuelle du marché, se lance dans une mise à jour très attendue. Importante pour son avenir, la transition vers l'Ethereum 2.0, qui pourrait libérer tout son potentiel, sera particulièrement scrutée par la communauté des cryptomonnaies.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] La blockchain : une révolution à craindre ou à provoquer ?  Les blockchains sécurisent n'importe quelle transaction en enregistrant dans des blocs l'historique des échanges. Ces données sont cryptées et disséminées dans un réseau décentralisé par essence non contrôlé. Les cryptomonnaies ne sont donc qu'une des applications possibles. Et elles sont innombrables, nous démontre Gilles Babinet, spécialiste de l'économie numérique. 

La fondation Ethereum réalise une mise à jour extrêmement attendue. La transition de la preuve de travail à la preuve d'enjeu pourrait créer un bouleversement, dans un sens comme dans l'autre, pour la deuxième cryptomonnaie du marché. L'Ethereum 2.0 est l'une des mises à jour les plus attendues par la communauté des cryptomonnaies.

Une évolution nécessaire pour la deuxième cryptomonnaie

Actuellement, l'Ethereum se classe en deuxième position des monnaies virtuelles (480 milliards de capitalisation sur le marché), solide second du roi Bitcoin, mais son utilité n'est pas simplement monétaire. Ethereum est aussi la blockchain la plus utilisée pour les NFT comme sur les plateformes d'échanges. Si l'Ethereum possède un nombre d'avantages indéniables, comme le fait de pouvoir stocker les contrats intelligents dans la blockchain ou encore de programmer des applications décentralisées, il possède quelques défauts que souhaite résoudre la transition vers l'Ethereum 2.0. La vitesse faible de traitement : environ 20 transactions seulement peuvent être effectuées par seconde. Ce qui engendre des frais de transactions plus coûteux pour les impatients. Et un système d'enchère encore basique.

Le principal intérêt d'une fusion serait alors, de réduire les frais de transactions, de réduire le temps de traitement lors d'une transaction et enfin de modifier ce système d'enchère vers une automatisation des prix.

L'Ethereum 2.0, un moment crucial pour la deuxième cryptomonnaie du marché. © gopixa, IStock.com

De la preuve de travail à la preuve d'enjeu

Pour ce faire, Ethereum passerait du minage de sa blockchain et de la preuve de travail à la preuve d'enjeu. Autrement dit, la preuve de travail se basait sur la résolution de calculs difficiles et donc de puissance pour réussir à valider les blocks. Dans le même temps, la preuve d'enjeu ne se fait pas grâce à la puissance d'un ordinateur, mais simplement par la validation d'un utilisateur agréé (c'est-à-dire possédant minimum 32 ETH). Le validateur ne peut corrompre le système, car s'il n'accepte pas assez de transactions ou simplement les siennes, il verra son autorisation annulée et pourrait même perdre son portefeuille. 

De la réussite de cette transition dépendra l'avenir de l'Ethereum comme cryptomonnaie

Grâce à son réseau test Kintsugi pour permettre la « fusion » (The Merge, en version originale), Ethereum permet aux développeurs d'applications décentralisées ou aux utilisateurs de se familiariser avec le prochain environnement Ethereum. Cette phase de test permettra d'identifier les problèmes potentiels du système et d'en résoudre un maximum avant le déploiement en réel, prévu pour le début de l'année 2022. De la réussite de cette transition dépendra l'avenir de l'Ethereum comme cryptomonnaie. La communauté et les experts sont partagés sur le sujet. Certains pensent qu'il s'agit ici de l'avènement du réseau Ethereum, quand d'autres estiment que de nouvelles cryptomonnaies prendront la place de celle-ci, si la transition ne se déroule pas correctement. 

Pour autant, l'Ethereum semble toujours posséder un avenir radieux et sa position dominante sur plusieurs marchés, comme les DApps ou les NFT, pourrait lui permettre de résister, et/ou de croître. Le potentiel d'évolution de l'Ethereum étant créatif, et quasi sans limites, tous les yeux sont donc braqués vers l'Ethereum.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !