Sciences

Survolez Jupiter comme si vous y étiez !

VidéoClassé sous :Jupiter , juno , Espace

Partez en voyage autour de Jupiter à bord de la sonde Juno. En mode plein écran, vous profiterez au maximum de ce survol de la plus grande planète du Système solaire. Un voyage qui nous emmène jusqu'à 3.500 km au-dessus de ses nuages, du pôle nord au pôle sud, en passant par la Grande Tache rouge. Du grand spectacle !

Abonnez-vous à la lettre d'information Vidéos : nos vidéos qui sortent vraiment du lot.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Nous sommes en route vers Jupiter, comme si nous avions pris place à bord de Juno. Depuis juillet 2016, la sonde spatiale mène des investigations sur la plus grosse planète du Système solaire, tentant de percer ses plus grands secrets (d'où son nom, en référence à l'épouse du dieu de la foudre, Junon). Placée sur une orbite très elliptique, la sonde revient tous les 53 jours frôler la planète géante, sans jamais rester très longtemps pour ne pas être foudroyé par les puissantes radiations de Jupiter.

Un survol de 4 heures en accéléré

Le spectacle est magnifique et magique. N'hésitez pas à afficher la vidéo en plein écran pour une plus grande immersion au-dessus des circonvolutions de Jupiter. Le montage est l'œuvre du mathématicien et informaticien Gerald Eichstadt. Une par une, il a traité 36 images capturées par la Junocam lors de son 11e survol de la planète (périjove n° 11). Trente-six images qu'il a ensuite cousues ensemble, veillant à ce qu'elles reproduisent avec la plus grande fluidité possible, le périple de Juno. Au plus près, la sonde de la Nasa n'était qu'à 3.500 km au-dessus des plus hauts nuages de l'atmosphère de Jupiter.

D'abord, nous arrivons par la partie nocturne de Jupiter. La région de son pôle nord, ici dans des teintes bleutées, est en vue. Plus près apparaît une multitude de tourbillons iridescents, rehaussés avec des crêtes, qui serpentent et même s'entrelacent sous les yeux de Juno. La sonde nous entraîne alors en direction de l'hémisphère sud de Jupiter. Voici l'équateur puis la Grande Tache rouge, bien moins grande aujourd'hui qu'il y a 100 ans : un ovale orangé en rotation, coincé entre deux bandes équatoriales. Les images sont sublimes. En nous éloignant, le pôle sud se découvre et l'œil orangé de la Tache rouge est toujours là. Ce superbe voyage en accéléré a duré en réalité quatre heures.

© Nasa