Si la recherche d’un logement étudiant peut s’avérer compliquée à chaque rentrée universitaire, posez-vous la question de l’achat pour loger votre étudiant. En effet, dans certaines villes étudiantes, il est plus rentable d’acheter que de louer le futur logement de votre enfant.
 

Cela vous intéressera aussi

Vous vous préparez à la prochaine rentrée étudiante de votre enfant ? Et si au lieu de vous lancer dans la recherche fastidieuse d'une location étudiante, vous sautiez le pas de l'achat ? En effet, d'après une étude de Meilleurs Agents, l'achat d'un studio pour votre enfant étudiant serait plus rentable dans 78 villes étudiantes sur 100. Pour réaliser leur étude, Meilleurs Agents a sélectionné les villes d'au moins 30.000 habitants, et ayant une population étudiante inscrite représentant au moins 5 % de la population totale.

Mulhouse en tête des villes où il vaut mieux acheter

À la première place du classement établi par Meilleurs Agents, on retrouve la ville de Mulhouse. Dans cette ville, l'achat d'un studio devient rentable après seulement un an et cinq mois. Un studio de 25 m² coûte ainsi 32.441 euros en moyenne dans la ville alsacienne, frais d'agence et de notaires inclus. En comparaison, une location coûte en moyenne 301,30 euros par mois, charges comprises et APL déduites. Mais, comme le précise Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents, il vous faudra faire « attention cependant à l'état de la demande pour les studios, qui peut rendre la revente du bien difficile si elle est faible. Par exemple, à Mulhouse, la part de locataires de résidences principales d'une pièce du parc privé n'est que de 12 % contre 20 % en moyenne dans l'ensemble des villes étudiantes. Ainsi, même si l'on part de l'hypothèse que les prix resteront stables au cours du temps, rien n'empêche que le bien se déprécie au fil des années ».

Moins de deux ans sont également nécessaires pour rentabiliser l'achat d'un studio à Nevers et Belfort.

À Montluçon, il vous faudra deux ans pour que l'achat de votre studio soit rentabilisé par rapport à une location.

Il faudra, par exemple, attendre deux ans et deux mois à Boulogne-sur-Mer et deux ans et trois mois à Roubaix pour que l'achat d'un studio soit plus intéressant financièrement qu'une location.

Vous rentabiliserez également l'achat d'un studio dans les villes de Boulogne-sur-Mer, Roubaix, Saint-Étienne, Troyes, Bourges, Évreux, Tarbes, Perpignan, Vandœuvre-lès-Nancy, Évry, Bobigny, Épinal, Agen, Beauvais, Angoulême et Melun en moins de trois ans.

Dans 78 villes étudiantes sur 100 étudiées par Meilleurs Agents, il est plus rentable d'acheter un studio plutôt que de le louer si votre enfant reste cinq ans dans la même ville pour ses études. © ppa5, Adobe Stock
Dans 78 villes étudiantes sur 100 étudiées par Meilleurs Agents, il est plus rentable d'acheter un studio plutôt que de le louer si votre enfant reste cinq ans dans la même ville pour ses études. © ppa5, Adobe Stock

Une durée d’amortissement plus longue dans les grandes villes

Si dans les villes moyennes il est bien souvent plus rentable d'acheter son logement étudiant plutôt que de le louer, il n'en est pas de même dans les grandes villes étudiantes de France. En effet, les prix de l'immobilier étant si élevés dans certaines grandes métropoles que cela ne permet pas d'amortir l'achat d'un logement suffisamment tôt. C'est le cas par exemple pour Bordeaux, où un studio coûte en moyenne 131.112 € (frais d'agence et de notaires inclus) et où la location se situe autour de 408,50 € par mois. En cas d'achat, il vous faudra cinq ans et sept mois pour amortir votre investissement.

À Strasbourg, comptez cinq ans et huit mois avant de pouvoir amortir votre investissement dans l'achat d'un studio, tout comme à RennesRennes.

À Toulouse, l'achat d'un studio vous revient à 104.514 euros en moyenne. Le montant d'une location se situe quant à lui autour de 338,30 € par mois (charges et APL incluses). Il vous faudra ainsi patienter cinq ans et dix mois avant d'avoir amorti votre investissement.

À Lyon et Paris, la durée d'amortissement est respectivement de six ans et sept mois, et six ans et dix mois.

Trois exceptions parmi les grandes villes étudiantes

À Montpellier, Marseille et Lille, acheter un studio de 25 m² est plus rentable que de le louer pour une période d'études de cinq ans.

En effet, à Montpellier l'achat d'un studio revient à 91.706 € en moyenne (frais d'agence et de notaires inclus) alors que le loyer pour un même bien s'élève à 381,60 € par mois (charges et APL incluses). Il vous faudra ainsi trois ans et onze mois pour que votre investissement soit amorti. À Marseille, la durée d'amortissement est de quatre ans et trois mois, avec un loyer mensuel moyen de 361,80 € contre un prix d'achat de 92.408 €. Enfin, à Lille, le prix moyen d'un loyer se situe autour de 383,40 € par mois contre un prix d'achat de 100.609 € pour un studio. Il vous faudra ainsi quatre ans et cinq mois pour amortir l'achat de votre studio étudiant.