Vestige d'une forteresse en pays cathare. © stephane41, Fotolia

Sciences

Pourquoi y a-t-il eu une croisade contre les Albigeois ?

Question/RéponseClassé sous :Moyen Âge , croisade contre les Albigeois , pape

Les croisades contre les Albigeois débuteront dans le sud de la France au début du XIIIe siècle et dureront près de trente ans. Elles opposeront les habitants et seigneurs du sud de la France aux envoyés de l'Église catholique. Ces croisades ont eu pour cause le courroux du pape contre les Albigeois, accusés d'être hérétiques.

Au XIIIe siècle, le pape accuse les Albigeois, aussi appelés Cathares, d'obéir à une religion appelée catharisme, se basant sur l'Ancien Testament et ayant comme point commun avec le catholicisme la prière au Pater (père). Pour les Cathares, le Bien et le Mal gouvernent respectivement le ciel et la terre. C'est ce qu'on appelle le manichéisme. Tout ce qui appartient à la terre est mauvais et doit être rejeté. Dans cette religion, le serment est absolument prohibé, ce qui pose problème à cette époque précise, car c'est le fondement même du système féodal. Rejetant en bloc la religion catholique, les Cathares sont alors considérés comme des hérétiques.

Peinture représentant les croisades au Moyen Âge. © Inconnu, Wikimedia Commons, Domaine public

Comment se sont déroulées les croisades contre les Albigeois ?

Les croisades contre les Albigeois débutent alors que le pouvoir de l'Église est mis à mal. Habitée par une société très tolérante, la région du Sud de la France où se trouvent les hérétiques a cette particularité qu'elle ne pratique pas le droit d'aînesse, et très peu le servage. Là-bas plus qu'ailleurs, les nobles et bourgeois eux aussi peuvent être hérétiques. C'est le pouvoir religieux, mais également tout le pouvoir politique de l'Église qui est de ce fait rejeté. Le fait d'être chrétien, qui déterminait qui était accepté ou éloigné de la communauté, n'a plus de valeur, l'Église n'a plus de poids. Ce sont donc des raisons politiques et religieuses qui incitent le pape Clément à lancer une première croisade contre les Albigeois. Les seigneurs du Sud, refusant de chasser les hérétiques, sont alors excommuniés.

À savoir

Avec le concours du roi, qui y voit ses propres intérêts, il y aura deux croisades contre les Albigeois, qui mettront à feu et à sang la région. Au terme de ces batailles, le Languedoc perdra son indépendance.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi