Si Mercure et Vénus n'ont pas de satellite naturel, Mars deux et la Terre qu'une lune, il n'en est pas de même des planètes géantes du Système solaire qui en comptent de nombreuses. Même Pluton, pourtant ravalée au rang de planète naine, en compte au moins cinq. Les lunes qui font le plus rêver, à part la nôtre, sont, sans nul doute, Europe et Io autour de Jupiter, Encelade et Titan autour de Saturne. Voici quelques images prises par les missions spatiales qui ont survolé ces satellites naturels depuis les années 1980.

Sciences

Lunes des planètes géantes

Explorez les lunes du Système solaire

diaporama

17/09/2021

En 2006 et 2007, l'exposition « Afghanistan, les trésors retrouvés », collections du musée national de Kaboul, se proposait de faire découvrir le patrimoine de quatre sites archéologiques majeurs : Tepe Fullol, Aï Khanoum, Tillia tepe et Begram. Au-delà de l'aventure unique de ces trésors retrouvés, l'exposition a rendu hommage à l'histoire de l'Afghanistan, au centre de royaumes et d'empires qui se sont étendus de l'Asie centrale à l'Inde du nord.Grâce à la présentation exceptionnelle de 220 pièces, l'exposition a permis de mettre en perspective l'évolution de l'histoire afghane, de l'âge du bronze à l'empire des Kouchans. Bien que les objets présentés différaient par leurs origines géographiques et historiques, ils célébraient la continuité, l'unicité et la richesse du patrimoine afghan, dans une région soumise à de multiples influences culturelles : iranienne et proche-orientale, indienne, scythe, chinoise et hellénistique.

Sciences

Archéologie

Afghanistan, les trésors retrouvés

diaporama

14/09/2021

De nombreuses fois primé pour ses œuvres, Marcio Cabral est un photographe brésilien amoureux des beautés de la nature. Sa spécialité et sa passion : les paysages du bout du monde. Ici, il nous propose de découvrir quelques-unes des beautés de la Patagonie. Cette région étonnante située à l’extrême sud de l’Amérique du Sud est séparée par la cordillère des Andes en une partie chilienne et une autre partie argentine. Et elle est le lieu de paysages contrastés. On y trouve aussi bien des montagnes et des glaciers que des forêts subpolaires ou même des îles. Le choix de Marcio Cabral s’est plus spécifiquement porté sur le parc national Los Glaciares (Argentine) et sur le parc national Torres del Paine (Chili), parmi les plus beaux paysages de montagne du monde, illuminés de lacs, de cascades et de glaciers incroyables. Des images à couper le souffle.

Sciences

Photographe

Voyage en Patagonie avec Marcio Cabral

diaporama

24/08/2021

Tandis que d’autres jouaient encore aux billes, Rémi Masson effectuait, à l’âge de onze ans, sa première plongée en eaux douces. Pour ce natif montagnard, son terroir fait de torrents, lacs et rivières, valait mieux que tous les terrains de foot réunis. Plonger en apnée lui donne une totale liberté de mouvement, il conjugue ainsi la pratique sportive avec sa passion de la photo, sans effrayer les poissons. Ses balades subaquatiques se font entre 1 et 20 mètres de profondeur.Au fil des années, il s'est affranchi des contraintes techniques liées à de tels environnements et nous livre des clichés d’une grande beauté, sans artifices, sans trucages ni retouches photographiques. Un monde brut et pur, gracieux et aquarellé, un univers tantôt à fleur d’eau, tantôt de l’autre côté du miroir des glaces. Dans les eaux immobiles des méandres du Rhône, il nous révèle une faune et une flore insoupçonnées, grouillant de vie, qu’aujourd’hui, nombre de collectivités, le long du fleuve, ont la volonté de protéger en les classant en zones naturelles sensibles tant la richesse écologique y est essentielle.Plongeur-apnéiste confirmé, Rémi Masson nous dévoile ce qui se passe en altitude, sous la glace des lacs de montagne. Là où tout semble ne plus pouvoir vivre à des températures extrêmes, la vie existe bel et bien et s'est organisée, même en milieu hostile. Les paysages irréels et féériques de cet entre-deux mondes se dévoilent, majestueux et sereins. Le travail de Rémi Masson a été salué et récompensé par de nombreux prix et il intervient régulièrement lors des conférences.© Rémi Masson, tous droits réservés, Futura

Sciences

Photographe

Plongée en apnée : que se cache-t-il sous l'eau des lacs ?

diaporama

20/08/2021

À quoi ressembleront les avions du futur, disons entre 2025 et 2050 ? On peut en avoir une idée assez précise car les constructeurs y travaillent déjà, au moins sur des concepts, que nous présentons ici (notamment ceux d’une étude menée sous l’égide de la Nasa). Comme les concept cars des constructeurs automobiles, il ne s’agit pas des premières images d’avions qui, à coup sûr, existeront un jour. Ce sont plutôt des études montrant les domaines sur lesquels les ingénieurs travaillent. Ces belles images illustrent des idées fortes : réduction de la consommation et d'émissions de gaz à effet de serre, augmentation des capacités, nouveaux matériaux, motorisations plus efficaces. L'aviation va encore beaucoup progresser !19 avions légendaires qui ont marqué l'histoire

Sciences

Univers

Top 17 des avions du futur

diaporama

13/08/2021

Aventuriers, naturalistes, écrivains. Ils sont nombreux à avoir fait l’éloge de l’Argentine. Des centaines de kilomètres carrés de pampa, les merveilleuses chutes d’Iguazu. Et la Patagonie. La Terre de Feu, sa nature sauvage et grandiose. Ushuaïa, la ville la plus australe au monde. Un endroit fascinant, sur les bords du canal de Beagle et de ses îles peuplées de manchots, de cormorans et d’otaries. Une région dont on ne finit pas de rêver. Mais qui vit aujourd’hui sous la menace du réchauffement climatique et de la fonte des glaces.Un voyage au bout du monde pour ne pas oublier que notre Planète est aussi incroyablement belle que terriblement fragile.

Sciences

Photos

Ushuaïa, voyage en Terre de feu

diaporama

09/07/2021

Dévoiler les mystères de la mer, émerveiller petits et grands, c'est le but des Chroniques du plancton qui, grâce à l'expédition Tara Oceans, nous plongent dans un monde merveilleux, celui de ces êtres planctoniques qui peuplent les océans et dérivent avec les courants. Christian Sardet, chercheur au CNRS, à l'observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer, et coordinateur de l'expédition Tara Oceans, nous fait partager sa fascination pour les protistes, méduses et autres organismes du plancton. Futura lui a consacré un dossier que l'on peut consulter en suivant ce lien.

Sciences

Photographe

Le plancton en 17 photos avec Christian Sardet

diaporama

02/07/2021

L’exploration des zones profondes sous-marines ne s’est faite jusqu’à présent qu’avec des petits sous-marins de recherche, robots ou drones, des dispositifs coûteux et imprécis. Très exceptionnellement par des plongeurs.Gabriel Barathieu fait partie de ces rares plongeurs à descendre dans la zone mésophotique et « la Twilight zone », sombre et crépusculaire où il passe aujourd’hui, le plus clair de son temps. Il est l’un des rares à poser son regard de photographe sur cette vie aquatique, et à pouvoir rapporter aux scientifiques matière à étudier, contribuant ainsi à dresser un état des lieux de ces zones mésophotiques (entre 50 et 150 m) et crépusculaires (entre 200 et 600m) sur lesquelles les scientifiques peuvent enfin travailler.Ses sublimes photos, plusieurs fois primées lors de concours photo, sont autant d’informations qui sont exploitées dans le cadre du projet scientifique et pluridisciplinaire MésoMay, débuté en novembre 2018. Il contribue à faire l’inventaire fort documenté aux pieds des récifs profonds des îles de Mayotte et de la Réunion.Gabriel Barathieu est un plongeur recycleur certifié, fort d’une formation Trimix Normoxique. Ces qualifications l’autorisent à plonger bien au-delà des 60 mètres, là où, dans un milieu hostile à la physiologie de l’Homme, il doit supporter des pressions de l’ordre de 10 kg par cm2 de peau : des paliers de décompression de plusieurs heures pour quelques minutes dans cette pénombre… Il n’est plus question, ici, de plongée loisirs mais de plongée TEK et de gestion du mental.Grâce au recycleur à circuit fermé (CCF), dont il explique le fonctionnement sur son site richement documenté, Gabriel plonge sans faire de bulles et sans effrayer la faune.Chaque descente se transforme en véritables expéditions longuement et minutieusement préparées. L’encombrement des machines respiratoires, le matériel photo avec ses caissons et ses flashs, les bouteilles de rechange demandent un investissement que seule la passion peut motiver.

Sciences

Photographe

Plongée extrême : entre les îles de Mayotte et de la Réunion

diaporama

15/06/2021

Le photographe Olivier Grunewald nous emmène au cœur du parc national de la Sierra de la Macarena, en Colombie, pour nous faire découvrir l’étonnante Caño Cristales, « la rivière des cristaux ». D’une beauté fascinante, elle est aussi surnommée « la plus belle rivière du monde » et « la rivière aux cinq couleurs ». Pourquoi ? Parce que chaque année, au gré des saisons sèches et humides, le ruisseau se pare de nouvelles couleurs, passant des tons verts au jaune et au pourpre sous le pinceau de la Macarenia clavigera, une plante de la famille des Podostemaceae qui y abonde. C’est à un merveilleux feu d’artifice de couleurs auquel nous sommes conviés. Découvrez un lieu magique, aujourd’hui protégé.Cano Cristales, la rivière arc-en-ciel, un reportage d'Olivier Grunewald en Colombie.

Sciences

Photographe

Caño Cristales : « la plus belle rivière du monde »

diaporama

28/05/2021

Le monde de l’infiniment petit est fascinant de beauté. Une beauté qui pourrait bien servir à sensibiliser le grand public à l’importance de la recherche, tant appliquée que fondamentale. Stephan Diller, un photographe scientifique de renommée internationale, en tout cas, en est convaincu.Il nous offre ici un tout petit aperçu de son immense talent. De matière inerte à l'être vivant, il nous propose de le suivre dans un voyage merveilleux, à la découverte de quelques formes et apparats qui échappent au quotidien de nos regards.

Sciences

Photographe

Microphotographie, le monde fascinant de l'infiniment petit

diaporama

07/05/2021

Un géoglyphe (du grec gê, terre, et gluphein, graver) désigne en archéologie un grand dessin à même le sol, parfois sur plusieurs kilomètres, pouvant être réalisé en positif par entassement de pierres, graviers ou de terre, ou inversement, en négatif, par enlèvement de ces derniers. Certains géoglyphes datent de l'Antiquité, comme les lignes de Nazca au Pérou, mais d’autres sont plus récents, voire contemporains lorsqu’il s’agit de « land art ». Il est parfois difficile d’identifier les créateurs des géoglyphes et encore plus d’expliquer leurs intentions.

Sciences

Archéologie

Géoglyphes, les énigmes de l'Histoire

diaporama

30/04/2021

La Voie lactée est une galaxie spirale d'environ 100.000 années-lumière de diamètre. Elle compte entre 200 et 400 milliards d'étoiles parmi lesquelles notre Soleil. Celui-ci se situe à quelque 25.000 années-lumière du bulbe central. De nuit, la bande laiteuse que nous voyons traverser le ciel (du nord au sud, les soirs d'été) correspond à l'épaisseur de notre Galaxie avec son renflement central. La structure exacte de la Voie lactée est encore débattue (nous ne pouvons l'observer que de l'intérieur). D'après de récentes constatations, la Voie lactée serait presque aussi massive que notre voisine M 31, la galaxie d'Andromède (à 2,5 millions d'années-lumière), et posséderait quatre bras spiraux.

Sciences

Univers

Voie lactée : notre galaxie et sa banlieue

diaporama

27/04/2021

Avec les illusions d’optique, des objets impossibles à construire se mettent à exister, des figures géométriques fixes s’animent, des couleurs identiques nous paraissent différentes… Notre vision nous jouerait-elle des tours ? Vous avez pu l’observer à de nombreuses reprises, certains dessins nous induisent en erreur. Notre système visuel et notre cerveau sont en cause. Mais que se cache-t-il derrière ces leurres et comment fonctionnent-ils ? Découvrez-le à travers ce top 15 des illusions d’optique.

Sciences

Photos

Top 15 des illusions d'optique les plus surprenantes

diaporama

23/04/2021

L’Australienne Alex Cearns est une photographe hors du commun. Les animaux, elle les aime. Si profondément qu’elle a choisi de mettre sur le devant de la scène des chiens imparfaits, de ceux qui ont bravé les obstacles de la vie. Déformations, maladies, accidents, maltraitances. Ils ont connu le pire. Et sans se plaindre, ils se sont adaptés à leur corps. Ils ont refusé de devenir des laissés-pour-compte pour, aujourd’hui, profiter de la vie dans des familles qui les aiment et leur permettent de prendre la seule place qu’ils revendiquent : celle du meilleur ami de l’Homme !

Sciences

Photographe

Les imperfections parfaites du monde animal

diaporama

16/04/2021

Ingénieur et photographe, Alan Sailer s’est pris de passion pour la photographie rapide, aussi appelée photographie haute vitesse (en anglais, high speed photography). Le concept est ancien puisqu’il remonte aux pionniers de la fin du XIXe siècle qu’étaient Eadweard Muybridge et Étienne-Jules Marey. Il s’agit d’utiliser du matériel photo adéquat, avec une durée d’exposition aussi courte que possible et un déclenchement précis dans le temps pour le synchroniser avec le phénomène à saisir ; le but est de photographier des phénomènes trop rapides pour être perçus à l’œil nu.En l’occurrence, Sailer photographie des objets et de la nourriture qui explosent sous l’impact d’un projectile, souvent propulsé par un canon à air comprimé. Ses photographies ont été prises au millionième de seconde près, aidées d’un flash qui permet de « stopper » les mouvements pendant une durée de 0,5 microseconde. Laissez-vous saisir par 10 de ces photographies extraordinaires.

Sciences

Photos

Photographie haute vitesse : le monde explosif d'Alan Sailer

diaporama

12/03/2021

Photographe, amoureux passionné du Grand Nord, « en quête de l’inaccessible et à la poursuite de l’imaginaire […] vers des contrées où la nature distille notre esprit, laissant une trace à jamais », Florian Ledoux partage avec nous aujourd’hui sa rencontre fortuite avec de jeunes renards polaires (Vulpes lagopus) alors qu’il était en chemin vers le passage du Nord-Ouest.
« Lors de notre arrivée dans le grand fjord d’Uummannaq, nous pénétrons dans des petits fjords, jusqu’à jeter l’ancre du voilier de 100 pieds dans une toute petite baie verdoyante près des glaciers. Jusque-là nous profitons du soleil de minuit et décidons d’aller explorer les alentours. Alors que nous approchons de la terre, nous repérons quelques petits renards polaires sur le bord de l’eau. Nous coupons alors immédiatement le moteur et ramons jusqu’à la terre.
Ils sont toujours là et ils nous ont bien sûr repérés. Commence alors une longue approche des renards. Plus nous avançons doucement, plus nous nous apercevons qu’ils sont nombreux. Il y en a même derrière nous qui reviennent des alentours. À chaque fois qu’ils nous entendent trop, nous nous arrêtons, attendons un peu puis repartons. Arrivés à une distance plus proche, nous rampons délicatement pour ne pas être vus et ne pas faire de bruit sur le sol.
Après trois heures d’approche, ces bébés renards polaires finissent par venir tout seuls devant mon objectif. Certains, comme celui qui se trouve à deux mètres de moi, sont très curieux, d’autres sont timides ; l’un d’eux est effrayé tandis qu’un autre essaye de nous intimider en poussant des petits cris. Il y en a un qui est très taquin avec ses frères et sœurs…
En résumé, j’ai été très surpris de pouvoir observer des profils et des comportements aussi différents entre eux et de pouvoir les regarder de très près. 
Il est 1 h du matin et le soleil est encore haut. Après une belle soirée, il est temps de retourner à bord pour continuer l’aventure vers le passage du Nord-Ouest. »

Sciences

Photographe

Bébés renards polaires : partez à leur rencontre avec Florian Ledoux

diaporama

02/03/2021

Saturne est la sixième planète du Système solaire par ordre de distance au Soleil. C'est aussi la deuxième plus grande après Jupiter. Ce corps gazeux constitue un système solaire en miniature et offre surtout le spectacle somptueux des célèbres anneaux de Saturne. Percez les secrets de cet astre fascinant.

Sciences

Astronomie

Saturne, cette mystérieuse planète gazeuse du Système solaire

diaporama

23/02/2021

Jimmy Nelson, photographe de renom, est un idéaliste, un esthète. En célébrant la beauté et la singularité de communautés des endroits éloignés de la planète, il veut nous sensibiliser à une réalité que la plupart d'entre nous ignorent : la disparition d'ethnies remarquables. Confrontées à un photographe qui leur martèle qu'elles sont uniques en leur genre, les personnes ont un changement d'attitude spectaculaire : des hommes, femmes, enfants deviennent fiers.La pureté de l'humanité existe, dans les montagnes, la jungle, les champs de glace. Jimmy Nelson a réussi à établir avec ces peuples du monde une relation amicale profonde et, à mesure que cette confiance s'établissait, ils ont pris conscience de ce qu'était la mission du photographe : veiller à ce que l'humanité n'oublie jamais son passé.En soutenant leur cause, en respectant leurs habitats, en immortalisant leur fierté et en les aidant à transmettre leurs traditions aux générations futures, chacun de nous pourrait retarder ce qui semble inévitable. Une exclusivité Futura.

Sciences

Photographe

Les ethnies du monde, par Jimmy Nelson, en 15 photos époustouflantes

diaporama

18/12/2020

Depuis la nuit des temps, les masques tiennent une place prépondérante au sein de la culture des peuples du monde. De la Grèce antique à l’Amérique ancienne en passant par l’Océanie et l’Asie, ils permettent aux Hommes de modifier leur apparence pour se cacher ou exprimer leur croyance. Tantôt symbole de divinité, tantôt incarnation de l’effroi, de la beauté ou de la sérénité, les masques font partie intégrante de l’histoire de l’humanité.En Afrique noire plus qu’ailleurs, les masques sont vénérés au sein de la société. Ils reflètent les traditions et représentent la puissance des peuples. À travers cette galerie de magnifiques photos de masques, Futura vous propose de plonger dans la culture de certaines ethnies du continent africain, célèbre pour la richesse de son art.

Sciences

Masque

19 masques africains de toute beauté

diaporama

06/11/2020

Depuis la fin des années 1950, Russes et Américains d’abord, puis Européens, Japonais, Indiens et Chinois se sont lancés dans l'exploration des autres astres du Système solaire. Voici un diaporama sur quelques-unes des missions marquantes de l’exploration de ces mondes, en partant du Soleil, bien sûr, jusqu’à Pluton et en passant par la Ceinture d’astéroïdes, avec Cérès la planète naine, sans oublier aussi la comète Tchouri (67P/Tchourioumov-Guérassimenko). Certaines de ces missions n’existent plus, comme Cassini et Galileo, d’autres sont en cours de développement et d'autres encore sont parties, telle la mission de l’ESA Solar Orbiter, un satellite d’observation du Soleil développé avec la Nasa, et dont le lancement s'est effectué le 10 février 2020.

Sciences

Système solaire

L'exploration du Système solaire par les sondes spatiales

diaporama

16/10/2020

Depuis quand les Hommes ont-ils des préoccupations spirituelles ? Depuis quand adorent-ils des divinités, se transmettent-ils des mythes ? Depuis quand croient-ils en une forme d'au-delà ? Ces interrogations sont longtemps restées sans réponse car les chercheurs hésitaient à aborder l'épineuse question des croyances préhistoriques...Pascal Goetgheluck est photographe illustrateur, spécialisé dans le reportage à caractère scientifique et technologique. Grotte Chauvet, grotte de Lascaux : il nous emmène au cœur des grottes préhistoriques à la découverte du sacré dans l'art rupestre.

Sciences

Photos

Les grottes préhistoriques aux sources du sacré, par P. Goetgheluck

diaporama

09/10/2020

La furtivité est une technique pour rendre indétectable et non identifiable, ni au radar ni avec des émissions infrarouges, des engins, avions, hélicoptères et aussi des navires. Tous les aéronefs à usage militaire sont maintenant conçus pour avoir des signatures radar et infrarouge les plus faibles possibles sans pour autant compromettre les qualités de vol de l'appareil. Découvrez quelques-uns de ces avions, hélicoptères ainsi que ces navires, dits furtifs qui passent sous les radars et échappent aux émissions infrarouges.

Sciences

Aéronautique

En images : avions, hélicoptères et bateaux furtifs

diaporama

21/08/2020

La Grotte de Lascaux, située sur la commune de Montignac-Lascaux en Dordogne, dans la vallée de la Vézère, en France, est un chef d’œuvre de l’art pariétal découvert en 1940. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco, elle doit être protégée et c’est pourquoi une exposition permanente au Centre international de l'Art pariétal, Lascaux 4, permet d’en visiter une reproduction très fidèle.Parfois surnommée « la chapelle Sixtine de l'art pariétal », les peintures et les gravures que renferme la Grotte de Lascaux n’ont pas pu faire l’objet de datations directes précises. Leur âge est néanmoins estimé à entre environ 19.000 et 17.000 ans à partir d’études réalisées sur les objets découverts dans la grotte.Voici quelques images de ces peintures et gravures que l'on trouve sur les parois de galeries s'étendant sur environ 250 mètres. Elles représentent généralement des aurochs, des bisons, le cerf et le bouquetin et souvent des chevaux se promènent sous des formes différenciées.

Sciences

Sciences

Grand site archéologique : découverte de Lascaux

diaporama

19/05/2020

Grand événement pour la Nasa et l’ESA, ce 24 avril : le télescope spatial Hubble fête ses 30 ans dans l’espace. Trois longues décennies que le fleuron des satellites de la recherche scientifique scrute l’Univers dans ses plus petits détails depuis la banlieue de la Terre, à 400 kilomètres au-dessus de nos têtes.Que de chemin parcouru depuis 1990 et que de trésors cosmiques amassés ! Trente ans après son lancement, plus personne (ou presque) n’ignore sur la Planète ce qu’il est et toutes les prouesses qu’il a accomplies. Grâce à lui, nombre de nébuleuses, d’amas d’étoiles, de galaxies et plus encore d’amas de galaxies jusqu’à la jeunesse de l’Univers, au-delà d’une frontière autrefois infranchissable pour les télescopes terrestres à plus de 12 milliards d’années-lumière, ont livré une partie de leurs secrets.La retraite ? Les équipes de chercheurs et opérateurs qui s’en occupent y pensent mais ils l’ont plusieurs fois repoussée. Le télescope spatial se porte trop bien et il continue en plus d’attiser la convoitise des astronomes qui souhaitent toujours faire appel à lui pour étudier ici une comète interstellaire, là une supernova dans une galaxie lointaine ou encore débusquer un astéroïde qu’une sonde spatiale pourrait visiter aux confins du Système solaire.Bon anniversaire à Hubble ! Et pour ses 30 ans, venez découvrir ou redécouvrir 30 images parmi les plus belles de son immense iconothèque. Vive le roi Hubble !Qu'est-ce que le télescope spatial Hubble observait le jour de votre anniversaire ?

Sciences

Univers

30 images magnifiques pour les 30 ans d'Hubble

diaporama

21/04/2020

Depuis quelques décennies, les satellites nous permettent d’admirer notre planète avec un regard neuf, depuis l’espace. Les images fournies sont souvent d’une grande beauté et admirer la Terre vue du ciel est une expérience dont on ne se lasse pas… L’occasion de découvrir ou redécouvrir des paysages et des sites comme on ne les voit jamais, tels ces mystérieux géoglyphes de Nazca, au Pérou, ou les dunes en étoile du Grand Erg Oriental, au Sahara ; d’observer les forces de la nature à l’œuvre, comme cette éruption volcanique en Alaska ou le terrible ouragan Emily dans le golfe du Mexique ; ou de s’émerveiller devant des formes et des couleurs qui sont autant d’invitations à arpenter mais aussi à protéger notre merveilleuse planète.

Sciences

Astronautique

Images satellite : la Terre vue de l'espace

diaporama

21/02/2020

L’univers renferme de nombreuses merveilles. Des planètes de notre Système solaire en passant par les nébuleuses de la Voie lactée ou encore des amas d’étoiles, certaines splendeurs du cosmos se laissent volontiers observer par les astronomes amateurs. Laissez-vous guider par les constellations et explorez le ciel dans ce diaporama réunissant douze astres et phénomènes célestes de toute beauté. Ces images sont à retrouver dans le livre d’Emmanuel Baudoin intitulé 101 merveilles du ciel et paru aux éditions Dunod.

Sciences

Astronomie

Top 12 des plus beaux phénomènes astronomiques

diaporama

29/11/2019

Léonard de Vinci (1452-1519) est devenu l’emblème des artistes ingénieurs de la Renaissance et, presque par définition, le symbole d'un esprit. Il était à la fois scientifique, ingénieur, inventeur, anatomiste, peintre, sculpteur, architecte, urbaniste, botaniste, musicien, poète, philosophe et écrivain. Bien peu de ses contemporains étaient sans doute au courant de ses multiples facettes ; elles ont été révélées plus tard, par l’étude des restes de ses carnets de notes. Ces fascinants objets contiennent quelque 13.000 pages d'écriture et de dessins qui associent art et philosophie naturelle, c’est-à-dire, en langage moderne, qui relèvent des sciences naturelles.Machines volantes, scaphandres de plongée…Ces dessins ont frappé les Hommes du XXe siècle, non seulement par leur beauté esthétique, mais surtout parce qu’ils donnent l’impression que Léonard de Vinci était un précurseur de l’époque moderne avec ses inventions : machines volantes, scaphandres de plongée ou encore machines préfigurant la révolution industrielle. On sait aujourd’hui qu'il n’était pas exactement un prodigieux génie en avance de plusieurs siècles par rapport à ses contemporains. Certaines de ses machines sont d'ailleurs plus ou moins ébauchées dans des traités d’ingénieurs de son époque (ceux de Francesco di Giorgio Martini, Leon Battista Alberti, Taccola) et il a probablement consulté ces documents. Quoi qu'il en soit, ce qu’il en a tiré est tout de même remarquable. Voici donc un diaporama regroupant quelques-unes des plus belles inventions de Léonard de Vinci.

Sciences

Inventions

Léonard de Vinci et ses remarquables inventions

diaporama

25/10/2019

Voici quelques-unes des images les plus fortes et incontournables de la merveilleuse épopée d’Apollo 11. Départ le 16 juillet 1969. Tout au sommet de l’immense Saturn V, monstre de puissance, le commandant de la mission Neil Arsmtrong, Edwin E. « Buzz » Aldrin, pilote du module lunaire et Michael Collins, pilote du module de commande, sont bien installés à bord du vaisseau Apollo. À plus de 380.000 kilomètres de là, la Lune les attend. C’est la première fois que des Terriens vont fouler son sol.Le 20 juillet 1969, après environ 100 heures de voyage, le module lunaire Eagle se détache du vaisseau-mère à bord duquel Michael Collins est resté. Neil Armstrong et Buzz Aldrin sont dorénavant en route vers la mer de la Tranquillité, vaste étendue sombre visible à l’œil nu depuis la Terre et qu’une grande partie du monde scrute avec curiosité et aussi nervosité.Moins de trois heures plus tard, le module lunaire a réussi son atterrissage. Un grand soulagement pour tout le monde. « Houston, ici la base de la Tranquillité » déclare alors Neil Armstrong. Le commandant va se préparer à descendre sur le sol lunaire. Et enfin, après quelques hésitations à poser le pied sur un sol extraterrestre inconnu, il se lance. « C’est un petit pas pour l’Homme et un bond de géant pour l’humanité ». Un grand moment que partagent en même temps, en direct, des millions de téléspectateurs dans le monde entier.Apollo 11 : la vidéo originale de l’alunissage bientôt vendue aux enchères

Sciences

Astronautique

La mission Apollo 11 en 14 photos inoubliables

diaporama

16/07/2019

Les étoiles filantes du célèbre essaim météoritique des Perséides — qui se produit chaque année entre le 22 juillet et le 17 août — sont très attendues par des millions de curieux dans le monde, vacanciers ou astronomes amateurs. Comme le nom de cet essaim météoritique l’indique, il est centré sur la constellation de Persée. Les Perséides sont ainsi plus nombreuses à mesure que la figure légendaire s’élève dans le ciel, au-dessus de l’horizon nord-est. Comme on peut le voir sur plusieurs photos de ce diaporama, l’amas des Pléiades se montre après lui. L'essaim des Perséides est très actif, à la faveur de plusieurs courants de poussières dispersés par la comète 109P/Swift-Tuttle au fil de ses passages durant des siècles. En moyenne 80 météores par heure sont visibles au moment du pic d'activité dans la nuit du 12 au 13 août mais des sursauts ne sont pas rares et le taux horaire peut alors culminer à 200. L'idéal pour en admirer un maximum est de profiter d'une nuit noire sans Lune (cela dépend des années) et de s'installer dans un site préservé de la pollution lumineuse. Dans ce diaporama, plusieurs images compilent les météores enregistrés durant de longues heures d’exposition. Souvent, le radiant dans Persée est mis en évidence.

Sciences

Astronomie

16 photos exceptionnelles d'étoiles filantes

diaporama

14/06/2019

Les aurores polaires, appelées aurores boréales dans l'hémisphère nord, sont de somptueuses manifestations de l’activité de notre étoile, le Soleil. La preuve en images : partez dans ce diaporama pour un voyage au Canada mais aussi en Finlande et en Islande, à la découverte des plus belles aurores boréales.

Sciences

Univers

Top 12 des aurores boréales, de l'Islande à la Finlande

diaporama

24/05/2019

Tapis au centre des galaxies, les trous noirs supermassifs peuvent faire l’objet d’éruptions. La matière peut alors chauffer à plus de 100 millions °C et donner lieu à des images saisissantes.

Sciences

Astronomie

Des trous noirs en éruption

diaporama

12/04/2019

Depuis des milliers d’années, le ciel passionne les observateurs à travers le monde. Des Grecs aux Chinois en passant par les Mésopotamiens, les Hommes ont tour à tour exploré le ciel avec des instruments astronomiques de plus en plus perfectionnés. Ils ont alors découvert que l’espace ne se limitait pas aux frontières du Système solaire mais s’étendait bien au-delà. L’univers est constitué d’objets célestes et de structures magnifiques et mystérieuses : des galaxies resplendissantes déployant leurs bras, des étoiles en explosion brillant de tous leurs feux, des nébuleuses diffuses, etc. Dans ce diaporama, Futura-Sciences vous invite à voyager au cœur des plus splendides objets du ciel profond.

Sciences

Astronomie

La splendeur du ciel profond

diaporama

14/12/2018

Les exoplanètes recèlent des univers fascinants. Leur étude n’a eu de cesse d’évoluer au fil des ans depuis la découverte de la première exoplanète en 1995. Des planètes au manteau de diamant, aux Jupiter chaudes en passant par des géantes gazeuses impressionnantes, venez découvrir les merveilles situées au-delà de notre Système solaire.La première exoplanète, une superterre, a ainsi été détectée autour d’un pulsar, une étoile à neutrons, appelée PSR B1257+12. C’est ce qui explique que l’on ne parle guère de la découverte faite par Alexander Wolszczan dès 1992 mais bien plutôt de 51 Pegasis b, l’exoplanète détectée en 1995 par Michel Mayor et Didier Queloz. Elle tourne autour d’une naine jaune, c’est-à-dire une étoile semblable au Soleil. Cette Jupiter chaude a été le premier indice nous indiquant que le monde des exoplanètes allait être surprenant et très diversifié.Aujourd’hui, plus de 4.000 exoplanètes ont été découvertes. Certains de ces astres sont des planètes océans, d’autres possèdent au moins un double coucher de Soleil. La réalité est en train de rattraper la science-fiction : on sait à présent qu’une exoplanète tourne autour d’Alpha du Centaure, une autre autour de Proxima du Centaure (Proxima b), et il pourrait même exister des Arrakis, comme dans le roman Dune. L’atmosphère de certaines Jupiter chaudes, comme Osiris, a déjà été étudiée. Il en sera bientôt de même pour certaines superterres — il en existe des milliards dans la zone d’habitabilité de la Voie lactée. Le but : y trouver des biosignatures, des preuves de l’existence d’une vie ailleurs que dans le Système solaire.

Sciences

Univers

Top 29 des plus belles exoplanètes

diaporama

24/08/2018

Les cratères d’impact sont des dépressions de forme plus ou moins circulaire issues de la collision d’un objet sur un autre de taille suffisamment grande pour qu’il ne soit pas complètement détruit par l’impact. Ils sont bien visibles sur la Lune et on en connait plusieurs dizaines sur Terre qui ont entre un et quelques dizaines de kilomètres de rayon. 
L’exploration spatiale a montré qu’ils étaient de toutes les tailles et très répandus sur les corps rocheux et glacés du Système solaire, de Mercure aux lunes de Saturne, en passant par Mars et bien sûr la Terre. Il a tout de même fallu attendre les années 1960 et le programme Apollo pour que l’on démontre la nature exacte des cratères d’impacts car on ne pouvait pas encore exclure que ceux découverts initialement sur la Lune n’étaient pas d’origine volcanique.
Voici un petit tour d’horizon de certains cratères d’impacts remarquables dans le Système solaire que l’on appelle aussi des astroblèmes et qui ont été causés par une collision avec un astéroïde ou une comète.

Sciences

Système solaire

Les cratères d'impact dans le Système solaire

diaporama

27/07/2018

Les cités antiques Apamée (en actuelle Syrie) et Zeugma (en actuelle Turquie) furent fondées à la fin du IVe siècle avant J. C., par Séleucos 1er. Ces villes, situées à la frontière turco-syrienne, sont aujourd'hui disparues sous les eaux du barrage turc de Birecik.
Elles se trouvaient sur la route communément appelée, depuis le XIXe siècle, « route sud de la soie », qui reliait la Méditerranée à l'Orient. Leur position de part et d'autre du fleuve Euphrate leur permettait de contrôler le point de traversée qu'empruntaient les caravanes et les convois militaires.
La mission archéologique « Zeugma-moyenne vallée de l'Euphrate » a exploré ces deux sites majeurs (Zeugma-Séleucie et Apamée), avant qu'ils ne soient partiellement engloutis dans les eaux, en même temps qu'une cinquantaine de sites, pour la plupart inédits, dont Horum Huyuk (site daté de l'époque du bronze et fouillé par les Français). Lors des fouilles, Apamée avait déjà disparue, alors qu'en rive droite, à Zeugma-Séleucie, 20 % (soit 15 ha) de la surface globale de la ville (75 ha) étaient en cours d'immersion.
Depuis 1995, date de la première reconnaissance sur le terrain, une équipe a conduit des campagnes de fouilles annuelles sur ces deux sites historiquement et stratégiquement importants. Cette équipe était menée par Catherine Abadie-Reynal, maître de conférences (laboratoire d'Archéologies d'Orient et d'Occident), en collaboration avec les directeurs des musées de Gaziantep et de Sanli-Urfa (Turquie), capitales des deux provinces dont dépendent géographiquement les sites.

Sciences

Homme

Zeugma et Apamée : deux villes antiques englouties par les eaux

diaporama

10/04/2018

L'artiste suisse Fabian Oefner aime conjuguer l'art et la science « pour montrer que la beauté est partout autour de nous ». Il le prouve dans cette série de créations photographiques réalisées avec des bulles de savon. Obtenues avec un appareil photo extrêmement rapide, elles montrent leurs déformations dans un mouvement d'air, et même leur éclatement. Un moment fugace qui exige technique et patience pour être saisi.
Cet artiste s'amuse à faire exploser (virtuellement) des voitures ou à créer des formes évocatrices avec l'iridescence de substances huileuses. On l'a vu aussi sculpter des volumes colorés en disposant des poudres sur des membranes de haut-parleurs. Pour découvrir le travail de Fabian Oefner, ne manquez pas d'aller visiter son site Internet. Il a aussi expliqué son travail dans des conférences TedX.

Sciences

Matière

Les tribulations d'une bulle de savon en 7 photographies

diaporama

30/01/2018

La famille des orchidées est composée de plus de 30.000 espèces. Celles-ci sont présentes dans tous les pays, depuis le niveau de la mer jusqu’à 4.000 mètres d’altitude. Elles ont adopté un mode de vie terrestre dans les régions à climat tempéré ou froid et sont devenues épiphytes dans les zones à climat tropical, c'est-à-dire qu'elles poussent en se servant d'autres plantes comme support.
Les orchidées sont très prisées pour leurs qualités décoratives et certaines espèces sont toujours estimées pour leurs propriétés aromatiques et gustatives telle la vanille. Leur survie est assurée par la pollinisation pratiquée par des insectes comme les abeilles, les syrphes et les papillons ainsi que par des oiseaux à peine plus grands, les colibris.
Ces fleurs gracieuses ont de tout temps suscité une fascination quasi mystique et elles ont engendré d’extravagantes croyances. Dans l’Antiquité et le Moyen Âge, elles ont surtout été employées pour leurs supposées vertus médicinales et... aphrodisiaques. Éric Hunt, passionné et photographe reconnu, vous propose une galerie paradisiaque !

Sciences

Photographe

L’orchidée, véritable beauté de la nature, par Éric Hunt

diaporama

22/12/2017

Parmi les quelque 440.000 images brutes prises par la sonde spatiale Cassini au cours de ses treize années autour de Saturne, voici une sélection des plus marquantes.

Sciences

Astronomie

Les plus belles images du monde de Saturne vu par Cassini

diaporama

16/09/2017

Explorez Mars comme si vous y étiez dans ce diaporama photos ! Plus exactement, découvrez la région que parcourt Curiosity, ce rover d’une tonne de la mission Mars Science Laboratory (MSL). Parti le 26 novembre 2011 à bord d'une fusée Atlas 5, Curiosity est arrivé sur la Planète rouge le 6 août 2012, dans le cratère Gale (155 km de diamètre).
Son objectif : déterminer si la vie a été possible sur cette planète. Les 10 instruments embarqués cherchent les traces nécessaires à la formation de la vie : eau, carbone, méthane. La mission a ainsi démontré qu'il y a plus de 3,5 milliards d’années, l’eau coulait dans le cratère Gale. C'était même un lac avec des niveaux variables ! L’environnement était donc potentiellement habitable… (Voir à ce propos notre article Sur Mars, un lac aurait bien existé dans le cratère Gale.)
Partez avec le rover Curiosity et admirez les somptueux paysages martiens. Remarquez notamment les premiers contreforts du mont Sharp, édifice constitué de couches sédimentaires culminant à 5.500 mètres.

Sciences

Astronautique

Curiosity sur Mars : les plus belles images du rover

diaporama

05/08/2017

Première

2

Dernière