Le module Axiom devrait être arrimé à l’ISS au second semestre 2024. © Axiom

Sciences

Station spatiale internationale

ISS : la Nasa sélectionne Axiom pour son premier module commercial

brève

29/01/2020

La Station spatiale internationale compte un module d'habitation de plus. Beam, la structure gonflable de la société Bigelow Aerospace, installée depuis le mois de mai 2016 sur le complexe orbital, change de statut. De module d'expérimentation, il est aujourd'hui devenu un lieu de vie comme tous les autres modules de l'ISS. Malgré un très bon retour d'expérience, la Nasa ne prévoit pas d'utiliser de structures gonflables dans le cadre de la première phase du programme Artemis. Au-delà de 2024, quand il sera question d'une base lunaire occupée en permanence, une structure gonflable pourrait être déployée.

Sciences

Utilisation de l'espace

Beam, la structure gonflable de l'ISS, n'ira pas sur la Lune dans l'immédiat

actualité

13/08/2019

Pour que les habitats de son futur village lunaire soient suffisamment sûrs, l’Agence spatiale européenne poursuit ses expérimentations sur la fabrication de briques sur place, à la surface de la Lune. De bons résultats viennent d'être obtenus avec une sorte d'impression 3D et une cuisson d’un simili-régolithe à l'aide d'un four solaire.

Sciences

Astronautique

Bientôt un abri lunaire construit avec une imprimante 3D ?

actualité

05/05/2017

Le module Beam devait être gonflé jeudi mais la tentative a échoué car la grosse structure souple de Bigelow Aerospace s'est mal déployée. Un nouvel essai, programmé vendredi soir, a été reporté à ce samedi. La technologie reste à mettre au point mais intéresse la Nasa, qui aimerait la tester pour de futurs habitats spatiaux et planétaires. L'entreprise Bigelow Aerospace, elle, s'est lancé un pari fou : commercialiser des séjours hôteliers spatiaux d'ici une quinzaine d'années.

Sciences

Bigelow Aerospace

Sur l'ISS, le premier module gonflable pose problème à la Nasa

actualité

28/05/2016

À deux ans du premier vol d'essai inhabité de la capsule CST-100 de Boeing, tous les voyants sont au vert. La firme américaine a précisé son calendrier, confirmant notamment qu'elle était prête à transporter des astronautes de la Nasa dès la fin 2017. Encore faut-il choisir le lanceur, car plusieurs sont sur les rangs.

Sciences

Boeing

La capsule spatiale CST-100, de Boeing, est prête et attend son lanceur

actualité

20/04/2015

La technologie est devenue l’alliée du quotidien. Santé, transport, énergie, protection de l’environnement : elle est reine dans tous ces domaines. En partenariat avec EDF Pulse, Futura-Sciences a réuni pour vous un concentré des dernières avancées technologiques.

Sciences

Vie du site

Planète Progrès : smartphone solaire, antalgique électronique et skateboard connecté

actualité

08/04/2015

Alors que le tourisme spatial peine à décoller, Bigelow Aerospace mise toujours sur la réalisation d'une station spatiale faite à partir de modules gonflables. En septembre 2015, la société va tester le Bigelow Expandable Activity Module (Beam). Il sera amarré à la Station spatiale international pendant deux ans. Ce module gonflable devra montrer l'étendue de ses possibilités et prouver qu'il peut s'acclimater aux conditions extrêmes de l'environnement spatial sans mettre en danger l'équipage de l'ISS.

Sciences

Utilisation de l'espace

ISS : Beam, le nouveau module gonflable signé Bigelow Aerospace

actualité

23/03/2015

L’idée d’envoyer des Hommes flotter à 36 km d’altitude prend forme. Zero2infinity, la société espagnole qui envisage de commercialiser des séjours stratosphériques, vient de tester une structure gonflable faisant office de nacelle.

Sciences

Tourisme spatial

En vidéo : test d'une capsule gonflable pour balades stratosphériques

actualité

24/09/2013

Si le Congrès et la Maison Blanche ne parviennent pas à un accord sur un budget satisfaisant les deux camps, une série de réductions des dépenses s’appliquerait automatiquement, surtout concernant la Défense, comme il en avait été décidé en décembre 2011. Dans ce contexte, la Nasa pourrait voir son budget amputé de plusieurs centaines de millions de dollars.

Sciences

Astronautique

Dans un contexte de crise, la Nasa pourrait obtenir un bon budget

actualité

20/02/2013

Pour agrandir la Station spatiale internationale (ISS), la Nasa envisage d’utiliser un module gonflable de la société Bigelow Aerospace. Une extension qui serait également testée en orbite dans d’autres circonstances, notamment sur des véhicules spatiaux ou des éléments d’infrastructures liés à l’exploration humaine.

Sciences

Astronautique

Des modules gonflables accrochés à l'ISS avec Bigelow Aerospace

actualité

14/01/2013

Boeing a profité du salon aéronautique de Farnborough pour dévoiler son projet de capsule habitable qu’il pourrait développer avec Bigelow Aerospace dans le cadre du partenariat public-privé CCDev de la Nasa. Cet engin sera utilisé pour desservir l’ISS et la station spatiale de Bigelow Aerospace à l’horizon 2015.

Sciences

Astronautique

A Farnborough, Boeing dévoile une capsule spatiale habitable

actualité

09/08/2010

Le succès de Genesis 1, le prototype inhabité de station spatiale mis en orbite le 12 juillet dernier par Bigelow Aerospace, incite ses concepteurs à accélérer le programme de recherches en vue de développer de plus grands modules susceptibles, par la suite, d'accueillir des équipages.

Sciences

Astronomie

Hôtel spatial : accélération du programme de modules orbitaux Bigelow

actualité

29/11/2006

Le prototype d'habitat gonflable Genesis 2 devrait être lancé le 30 janvier 2007 au moyen d'une fusée Dniepr tirée depuis un silo souterrain dans la région de Orenburg (Russie). Si les résultats confirment l'excellent comportement en orbite de Genesis 1, en place depuis le 12 juillet 2006, Bigelow Aerospace envisage la mise en place de la première station spatiale privée durant le dernier semestre 2009 ou le premier semestre 2010.

Sciences

Univers

La première station spatiale privée prévue pour 2010

actualité

26/09/2006

C'est avec succès qu'un lanceur Dnepr avait placé en orbite le satellite Genesis I de Bigelow Aerospace, le 13 juillet 2006, mais c'est avec nettement moins de bonheur que son homologue a décollé hier. En effet, seulement quelques minutes après son départ, il s'est crashé.

Sciences

Astronautique

En bref : Un lanceur Dnepr s'écrase peu après son décollage

actualité

27/07/2006

Bigelow Aerospace a officiellement ouvert la compétition pour l'America's Space Prize, qui récompensera le gagnant d'un montant de 50 millions de dollars. Les participants devront construire un véhicule spatial capable d'emmener un équipage d'au moins 5 personnes à une altitude de 400 km.

Sciences

Univers

Un nouveau prix pour le vol habité : l'America's Space Prize

actualité

15/11/2004