Sciences

Maximum de l'essaim météoritique des Quadrantides

ÉphémérideClassé sous :Univers

Maximum de l'essaim météoritique des Quadrantides
Abonnez-vous à la lettre d'information Les éphémérides : tout ce qui va se passer dans le ciel au cours du mois à venir : que regarder, où regarder ?

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'essaim des Quadrantides, le premier de l'année, est actif du 28 décembre au 12 janvier.

Son nom provient de la constellation du Quadrant mural, que l'astronome Jérôme Lefrançois de Lalande avait placée en 1795 entre les constellations du Bouvier et de la Grande Ourse. Il ne reste aujourd'hui de cette constellation que les Quadrantides elles-mêmes...

Observé pour la première fois en 1825, cet essaim proviendrait de l'astéroïde 2003 EH1 découvert en 2003. Selon les astronomes, il s'agirait en fait d'une comète. D'après Ichiro Hasegawa, un astronome et chasseur de comètes japonais, cet essaim proviendrait d'une comète observée par les Chinois en 1490, mais rien ne le prouve actuellement.

Pour observer les Quadrantides, il faut regarder en direction de l'est vers 6 h 15 TU, entre les constellations du Dragon et du Bouvier.

Les prévisionnistes disent que vous pourrez voir jusqu'à 110 étoiles filantes par heure zébrer le ciel à la vitesse de 41 kilomètres par seconde. Malheureusement, cette pluie survenant au lendemain de la Pleine Lune, seuls les météores les plus brillants seront visibles.

La particularité de ces météores est qu'ils laissent une traînée persistant plusieurs secondes après leur disparition, un joli moment. Rappelons toutefois qu'il ne s'agit que de prévisions, et qu'il est fortement conseillé de surveiller avant et après le maximum prévu, car un tel essaim peut parfois réserver des surprises...

Visibilité

À l’œil nu