Cela vous intéressera aussi

En physiquephysique, la fréquencefréquence de Larmor désigne la fréquence de précessionprécession d'un corps doué d'un moment magnétiquemoment magnétique μ et plongé dans un champ magnétique B0. C'est donc en réalité une vitessevitesse angulaire, que l'on note ω0. En général, il s'agit d'électronsélectrons ou de noyaux d'atomesatomes. Le moment magnétique étant alors un vecteur proportionnel au moment cinétiquemoment cinétique, en l'occurrence au spinspin des électrons ou des noyaux.

La fréquence de Larmor est proportionnelle à l'intensité du champ magnétiquechamp magnétique via un facteur γ, que l'on appelle le rapport gyromagnétique gamma. Il dépend du système considéré. Pour un corps de massemasse m et de charge q en valeur absolue, il vaut γ = eg/(2m) où g est le facteur de Landé. La fréquence de Larmor intervient pour décrire le phénomène de résonancerésonance magnétique nucléaire (RMNRMN), et donc pour faire de l'IRMIRM.