Son décollage avait été reporté à plusieurs reprises en raison notamment d'une météométéo défavorable et de la crise sanitaire du Covid-19Covid-19. Cette nuit -- à 22 h 51, heure locale, très exactement --, le lanceur européen Véga a enfin pris son envol depuis la base de Kourou (Guyane).

Après 40 minutes de vol, le lanceurlanceur Véga a débuté une première série de mise sur orbiteorbite de microsatellitesmicrosatellites -- d'une massemasse comprise entre 25 et 145 kgkg. Les autres -- des nanosatellites pesant entre 250 grammes et 7 kg seulement -- ont été lâchés en trois minutes seulement, une heure plus tard. Au total, c'est une cinquantaine de petits satellites -- destinés à l'observation de la Terreobservation de la Terre ou aux communications, par exemple -- qui ont ainsi été mis en orbite avec succès pour le compte de plus de 20 clients issus de treize pays différents.

L'Europe semble désormais prête à répondre aux besoins du marché en croissance des petits satellites. Un marché fortement concurrencé notamment par SpaceXSpaceX.