Sciences

Un paradis pour scientifiques ?

ActualitéClassé sous :recherche , laboratoire , HHMI

Le laboratoire idéal, voilà ce que les responsables du Howard Hughes Medical Institute (HHMI) ont bien l'intention de réaliser.

Un paradis pour scientifiques ?

Les travaux de construction du Janelia Farm Research Campus, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Washington (DC), sont déjà bien avancés et l'établissement devrait ouvrir l'an prochain. Les méthodes d'étude qui y seront expérimentées s'inspirent de celles de deux centres de recherche connus pour leur productivité : les Bell Labs et le Laboratory of Molecular Biology dirigé par le Medical Research Council en Grande-Bretagne. Et avec un investissement de plus d'un demi-milliard de dollars, le HHMI espère bien obtenir le même niveau de créativité.

Pour cela, les quelques 180 chercheurs du campus, recrutés dans le monde entier, travailleront tous en paillasse, seuls ou par petits groupes, sans avoir à se soucier d'obtenir des financements ou du matériel de pointe.

L'idée est de permettre aux scientifiques de s'investir totalement, et dans la durée, dans leurs recherches. En effet, dans le système universitaire classique, il n'est pas rare qu'un chercheur passe juste quelques années en laboratoire avant de prendre en charge des tâches administratives.

Selon les voeux de son futur directeur, le généticien Gérald Rubin, les premiers travaux du Janelia Farm Research Campus se concentreront sur la neurobiologie et les nouvelles techniques d'imagerie cérébrale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi