Sciences

Résultat du 16ème Concours jeunes scientifiques

ActualitéClassé sous :recherche , scientifique , ingénierie

Ce sont les projets portant sur la fabrication de micros, la synthèse des antidépresseurs et un détecteur d'ultrasons pour la chromatographie en phase gazeuse qui ont remporté les trois premiers prix remis le 29 septembre à Dublin dans le cadre du 16ème concours de l'Union européenne pour jeunes scientifiques.

Les gagnants viennent d'Autriche, du Danemark et d'Allemagne. Les deuxième et troisième prix ont récompensé des concurrents venus de plusieurs autres pays (Turquie, Pologne et Lituanie) dont les projets concernent des domaines aussi divers que l'informatique, la biologie, l'environnement, les mathématiques et la physique.

C'est par "cent mille souhaits de bienvenue" ('Céad Míle Fáilte' en irlandais) qu'ont été accueillis les quelques 100 jeunes candidats (et un nombre bien plus important encore de visiteurs) au 16ème concours de l'Union européenne pour jeunes scientifiques, qui s'est déroulé à Dublin.

Fin septembre de jeunes scientifiques parmi les plus prometteurs d'Europe ont concouru pour remporter neuf prix d'une valeur totale de 28.500 euros. Ces récompenses ont été remises par Achilleas Mitsos, directeur général de la Recherche à la Commission européenne, lors de la cérémonie présidée aujourd'hui par Mary Harney, vice-premier ministre d'Irlande en charge des entreprises, du commerce et de l'emploi, au St Patrick's Hall du Château de Dublin. Les lauréats ont été choisis par un jury international de 15 experts.

Les concurrents, âgés de 15 à 20 ans et représentant 34 pays d'Europe mais aussi la Chine et les États-Unis, ont soumis 73 projets ayant remporté des concours nationaux couvrant un large éventail de disciplines scientifiques.

Ils ont également eu l'opportunité de rencontrer les lauréats du prix Nobel, Sir Harry Kroto et le professeur Erwin Neher ; ainsi, le simple fait d'avoir participé à ce concours européen est devenu à n'en pas douter une expérience qui restera gravée dans leur mémoire pendant longtemps. Pour les lauréats des diverses récompenses, cela pourrait également s'avérer être un véritable tremplin pour leur future carrière scientifique.

Faisant partie intégrante du programme Science et Société de l'Union européenne, l'objectif de cet événement annuel est d'encourager les jeunes à conserver leur intérêt pour les sciences et à suivre des filières scientifiques.

Les 73 projets en compétition couvraient un large éventail de disciplines scientifiques, à savoir l'ingénierie, l'environnement, la médecine, la chimie, la biologie, les sciences de la terre, les mathématiques et les sciences sociales. Le niveau des participants est toujours élevé et plusieurs projets antérieurs ont abouti à des découvertes scientifiques ou à la création de nouvelles entreprises.

Seuls les projets ayant remporté un grand prix lors d'un concours national de jeunes scientifiques peuvent participer au concours de l'Union européenne. Ainsi, ce concours représente un véritable défi scientifique pour plus de 30 000 jeunes scientifiques qui prennent part tous les ans à leurs concours nationaux.

Dans son message de bienvenue aux concurrents, Mary Harney a fait remarquer que "ce concours vise à mettre en lumière et à promouvoir les opportunités que les sciences peuvent offrir aux jeunes et il a également pour but de garantir une plus grande reconnaissance publique des sciences et du rôle qu'elles jouent dans tous les aspects de notre vie quotidienne... La compétitivité internationale dépend de plus en plus des compétences scientifiques et technologiques ; les jeunes ayant pris part à ce 16ème concours de l'Union européenne pour jeunes scientifiques représentent la prochaine génération de chefs d'entreprise et je suis convaincue que l'avenir est entre de bonnes mains".

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi