Sciences

En bref : Contrer les attaques bioterroristes

ActualitéClassé sous :recherche , bioterrorisme , anthrax

L'académie des sciences de New York révèle de quelle manière les scientifiques projettent de combattre les attaques bio-terroristes.

Anthrax, variole, peste, etc., autant de maladies pathogènes susceptibles d'être réutilisées dans le cadre d'attaques terroristes. Pour contrer ce genre d'attaques, huit centres régionaux d'excellence (RCEs), pour la défense biologique, et la recherche sur les maladies infectieuses, viennent d'être créés par le National Institutes of Health (NIH), et le National Allergy and Infectious Diseases (NIAID).

C'est au cours de l'inauguration du séminaire sur le Trans-RCE Biodefense, que des vidéos et conférences ont été présentées aux professionnels de la recherche, sur les microbes pathogènes principaux, autour d'un thème principal : Risque, réalité et solutions. Un site d'information est même disponible à cette adresse : www.nyas.org/biodef/

D'ailleurs, un des attraits majeurs de ce portail d'information est la possibilité de visualiser les « ebriefings », véritable panachée d'informations sonores et vidéos, qui présentent les travaux de nombreux chercheurs sur des thèmes aussi variés que le diabète, le SIDA, les vitamines, et autres. Ainsi, on peut avoir une vue globale des chercheurs intéressés sur ce projet.

Pour information, l'académie des sciences de New York, fondée en 1817, est une organisation à but non lucratif indépendante de plus de 22.000 membres dans le monde entier, consacrée aux avancées scientifiques.

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :