Sciences

Chaos martien dans l’œil de Mars Express

ActualitéClassé sous :Astronautique , Ariadnes Colles , Iani Chaos

De nombreuses zones à l'allure chaotique parsèment la surface de la Planète rouge. Elles présentent une accumulation surprenante de rochers de toutes tailles, parfois énormes, au sommet quelquefois érodé et plat.

Reconstitution en 3D d'après les données transmises par Mars Express. Crédit Esa

Les images de cet article ont été prises le 16 avril 2007 par l'instrument stéréoscopique HRSC (High Resolution Stereo Camera) de la sonde européenne Mars Express, en orbite martienne depuis le 25 décembre 2003. La résolution au sol des originaux est d'environ 13 mètres par pixel.

Vue d'ensemble de Ariadnes Colles, centrée par 34° sud et 172° est. Crédit Esa

Vue d'ensemble de Ariadnes Colles, centrée par 34° sud et 172° est. Crédit Esa

Ariadnes Colles, qui fait l'objet de cette étude, est un de ces « terrains chaotiques » situé dans les montagnes méridionales de Mars. Sa superficie, de 180 x 160 kilomètres, est légèrement inférieure à celle de la Belgique (28.800 contre 30.500 km2). Ce document en recouvre la partie nord-ouest.

On y découvre un amoncellement de rochers de tailles très variables de 1 à 10 kilomètres, se détachant en clair sur le fond sablonneux légèrement plus sombre. Quelques-uns ressemblent à des mesas, des formations naturelles à sommet plat connues aussi sur Terre et pouvant atteindre une hauteur de 300 mètres. Le matériau plus foncé déborde quelquefois sur les pentes légères ou les plaines sommitales, vraisemblablement emporté par les vents.

Même image, avec indication des différentes altitudes. Crédit Esa

Même image, avec indication des différentes altitudes. Crédit Esa

Erosion éolienne ou hydrique ?

L'agrandissement des images montre de curieux ensembles de lignes à la surface des blocs, orientées dans la direction nord-ouest - sud-est. Les flancs des blocs sont nettement plus érodés côté nord-ouest qu'à l'opposé.

La formation de Ariadnes Colles est encore sujette à spéculation. Des arêtes plissées sont visibles à la limite sud-ouest de la zone, et sont la conséquence d'un compactage d'origine tectonique.

Situation d'Ariadnes Colles. Crédit Esa

Situation d'Ariadnes Colles. Crédit Esa

Contrairement à une zone similaire située dans Ares Vallis et nommée Iani Chaos (présélectionnée pour l'atterrissage de la future sonde Mars Science Laboratory), aucune trace de coulée d'eau n'apparaît dans Ariadnes Colles, de sorte qu'il est encore impossible pour les chercheurs de se départager avec certitude entre une formation par l'action des eaux ou du vent.

A droite de l'image principale est visible un grand cratère de 30 km de diamètre pour 1.200 mètres de profondeur, ceignant lui-même un cratère plus petit situé presque au centre. Celui-ci fait juste 10 kilomètres de diamètre bord à bord.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi