Sciences

En bref : l’équipage de Mars 500 est libre

ActualitéClassé sous :Astronautique , Mars 500 , expérience Mars 500

Les six hommes de l'expérience Mars 500 sont sortis ce matin en bonne santé de leur cocon métallique où ils ont passé 520 jours. Débriefing à partir de la semaine prochaine.

Les six membres d'équipage de Mars 500, photographiés pour fêter la première année à bord. © Esa

C'est en grande pompe que les six hommes ont été accueillis ce matin à l'Institut russe de médecine spatiale (IBMP), dans la banlieue de Moscou, pour leur sortie, retransmise en direct sur Futura-Sciences, marquant la fin de l'expérience Mars 500, menée en collaboration avec l'Esa. Sous les applaudissements, un par un, souriants, en combinaison bleue, ces drôles d'astronautes ont retrouvé le monde libre.

Une chose paraît certaine : ils ne semblent pas avoir souffert de leur long isolement, commencé le 3 juin 2010. Dans leur installation, qui reproduisait les conditions d'un voyage vers Mars, et même l'exploration de sa surface, ils ont pu tester en grandeur nature les problèmes pratiques et les difficultés psychologiques que connaîtront des voyageurs de l'espace au long cours dans les décennies à venir.

Romain Charles, quelques minutes après la sortie de l'équipage, commence la suite de l'expérience Mars 500 : parler aux médias... (Capture d'écran de la vidéo transmise par l'Esa.)

Après l'ouverture, les six hommes ont successivement pris la parole pour un petit discours. Le Français Romain Charles, ingénieur, s'est exprimé en anglais et en français pour dire son plaisir d'avoir fait partie de cet équipage qui « a accumulé des expériences instructives », espérant que cela « pourra aider à réaliser de futures missions spatiales ». « Nous avons prouvé que les humains peuvent aller sur Mars. »

Depuis ce matin, l'équipage est aux mains des équipes médicales et s'exprimera publiquement mardi prochain. Futura-Sciences sera au rendez-vous pour recueillir les impressions du Français Romain Charles. Après 520 jours d'isolement, ces six hommes viennent de plonger dans une petite tempête médiatique... comme les astronautes au retour d'un voyage lointain...

Cela vous intéressera aussi