Les salariés en activité partielle peuvent suivre une formation professionnelle prise en charge par l'État. © Jérôme Rommé, Adobe Stock
Sciences

Futura Emploi : bénéficier d’une formation gratuite en chômage partiel

ActualitéClassé sous :actualité de l'emploi , Emploi , chômage partiel

Avec la crise sanitaire, plus de 10 millions de salariés se sont retrouvés au chômage partiel. Le gouvernement a adapté le dispositif de formation professionnelle pour aider les entreprises et permettre aux salariés de ne pas perdre en compétence. Futura Emploi vous aiguille.

L'aide à la formation du Fonds national emploi (FNE-formation), destiné à l'origine à la prise en charge des coûts de formation pour les emplois peu qualifiés, a renforcé son dispositif. Il est désormais accessible à tous les salariés placés au chômage partiel. Selon un article du ministère du Travail, les coûts de formation seront pris en charge à 100 % par l'État. Qui est concerné et quelles formations sont éligibles ? On vous explique tout !

Quelles entreprises et quels salariés ?

Tout d'abord, toutes les entreprises touchées économiquement par la crise sanitaire sont éligibles au FNE-formation. Quel que soit le secteur d'activité et leur taille. Du côté des salariés, tous ceux en activité partielle sont concernés, sauf les alternants. Là encore, sans critère de diplôme ou de catégorie socio-professionnelle.

De plus, le ministère du Travail indique que, dans une entreprise avec des salariés au chômage partiel et d'autres pas, ceux qui travaillent encore peuvent bénéficier exceptionnellement du dispositif, si l'entreprise en fait la demande avant le 31 mai.

Les formations professionnelles éligibles doivent proposer des cours à distance, confinement oblige. © Paolese, Adobe Stock

Quelles formations sont possibles ?

Les formations concernées par le dispositif sont celles conduisant à l'obtention d'un diplôme ou d'une habilitation. Cela peut-être un diplôme professionnel inscrit au répertoire national des certifications professionnelles, une qualification reconnue ou un certificat de qualification professionnelle. Les formations qui permettent de renouveler une habilitation ou un certificat indispensable à l'activité professionnelle sont aussi éligibles.

Toutefois, avec les mesures de confinement, seules les formations qui proposent des cours à distance sont possibles. Aussi, la durée de la formation ne doit pas excéder le nombre d'heures au chômage partiel.

Pour en bénéficier, l'entreprise doit faire sa demande à l'État par l'intermédiaire des Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi).

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !