Lorsqu’on leur donne l’occasion de manipuler le monde qui les entoure, nos enfants deviennent soudain plus réceptifs aux apprentissages. © aemstock, Fotolia

Santé

Apprendre en manipulant : le secret de la réussite de nos enfants ?

Question/RéponseClassé sous :enfant , apprendre , apprentissage

Dans les magasins, dans les musées ou ailleurs, on trouve souvent des affiches nous intimant de « ne pas toucher ». Dommage, car il semblerait que pour mieux apprendre, nos enfants auraient besoin de manipuler le monde !

Lorsqu'approche la rentrée scolaire peut-être plus qu'à d'autres moments, les parents se demandent comment donner à leurs enfants les meilleures clefs pour apprendre, pour se développer et s'épanouir. Certains optent alors pour une éducation alternative, basée sur la méthode Montessori, par exemple, fondée sur une éducation de type sensoriel.

Pour ceux qui préfèrent une rupture plus douce avec le système éducatif classique, il y a l'initiative La main à la pâte. Elle est relayée par les enseignants en sciences et offre quelques pistes à mettre en œuvre dans les classes afin de construire avec les élèves, des connaissances reposant sur l'exploration, l'expérimentation et la discussion. Objectif : transformer la leçon en pratique active, collective, interrogative et expérimentale.

D'autres encore se tournent vers des solutions hors cadre scolaire et choisissent de compléter l'enseignement classique par une exploration du monde en famille. Dans cette société dans laquelle créativité et curiosité semblent devenues indispensables à la réussite, des initiatives nouvelles voient régulièrement le jour. Celle de Pandacraft offre ainsi à nos enfants d'expérimenter le monde qui les entoure en leur proposant chaque mois, un kit créatif et éducatif qui les fait voyager dans un univers différent.

Pour bien apprendre, rien de tel que la multiplication des canaux qui éveille les sens et dope la créativité. © Pandacraft

Quand tous les sens participent à l’apprentissage

« Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends. » Au XVIIIe siècle déjà, Benjamin Franklin l'avait compris. Apprendre en manipulant, il n'y a rien de tel. Depuis, des études ont montré l'intérêt de la méthode. Et plus encore, selon les experts du développement, sur les plus jeunes de nos enfants. Ceux-ci sont en effet très ancrés dans le monde physique et peinent à conceptualiser l'abstrait. Le meilleur — et peut-être même le seul — moyen pour faire le lien serait alors d'introduire des objets de manipulation dans la séquence d'apprentissage.

D'autant que selon les théories cognitives et motivationnelles, la manipulation permet tout autant de concentrer l'attention des enfants que d'encourager leur motivation à apprendre par le biais de l'engagement physique — et plus seulement intellectuel — qu'elle impose. Les objets bien réels et tangibles, en effet, permettent de mobiliser autour de l'apprentissage. Lorsque l'on manipule, s'ajoutent aux consignes et commentaires vocaux, des sons que peuvent faire les objets de la manipulation, des images, des sensations de toucher ou même des odeurs. De quoi faciliter l'appropriation tout comme la restitution future des connaissances.

Parmi les conseils prodigués par les experts tout de même : celui d'accompagner son enfant dans ses découvertes. Car s'il s'agit bien de laisser l'enfant manipuler par lui-même, l'efficacité de la méthode n'est semble-t-il jamais aussi bonne que lorsque cette expérience est guidée par un adulte. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi