Santé

La surprise aide les bébés à apprendre

ActualitéClassé sous :enfant , Bébé , apprentissage

Lorsque quelque chose surprend un bébé, par exemple un objet qui se comporte de manière inattendue, il en apprend plus sur cet objet que sur un objet similaire qui se comporterait de manière prévisible. Lors de son apprentissage, le bébé teste même des hypothèses pour mieux comprendre ces situations surprenantes.

La surprise attise la curiosité du bébé qui cherche à comprendre. © PINKÉ, Flickr, CC by-nc 2.0

Pour les jeunes enfants, le monde qui les entoure est un espace complexe avec de nombreux stimuli. Comment l'enfant peut-il savoir sur quoi se concentrer ? C'est ce qu'ont voulu savoir deux chercheuses de la Johns Hopkins University, à Baltimore, aux États-Unis. Dans un article paru dans la revue Science, elles décrivent les expériences qu'elles ont réalisées avec la participation de 110 enfants âgés de 11 mois.

Lors de cette étude, les chercheuses ont montré aux bébés des situations qui impliquaient un objet dont le comportement était soit prévisible soit surprenant. Par exemple, un groupe d'enfants a vu une balle rouler le long d'une rampe et s'arrêter à cause d'un mur qui lui barrait le chemin. Un autre groupe d'enfants a vu la balle descendre la rampe mais traverser le mur comme par magie.

Quand les scientifiques ont donné de nouvelles informations sur ces balles surprenantes, les bébés apprenaient nettement mieux. Les bébés étaient particulièrement intéressés par la balle qui avait défié leurs attentes, plus que par des jouets nouveaux mais qui n'avaient rien de surprenant. En revanche, ils ne semblaient pas apprendre quoi que ce soit de la balle qui se comportait de manière prévisible.

Dans cette expérience, visible sur YouTube, la voiture semble continuer son trajet dans les airs. © Johns Hopkins University, YouTube

Le bébé fait des prédictions

Les jeunes enfants ont déjà des connaissances sur le monde qui les entoure mais, si on défie leurs attentes, ils apprennent mieux, comme l'explique Lisa Feigenson, une des deux auteurs de l'article : « Notre recherche suggère que les bébés utilisent ce qu'ils savent déjà sur le monde à partir de prédictions. Quand ces prédictions s'avèrent fausses, les bébés utilisent cela comme une opportunité spéciale pour apprendre ».

De plus, les chercheuses ont trouvé que les bébés ne se contentaient pas d'en apprendre plus sur les objets surprenants, ils voulaient aussi les comprendre. Par exemple, dans le cas de la balle qui semblait traverser le mur, ils testaient la solidité de la balle en la frappant sur une table. Dans une autre expérience où les bébés voyaient un objet qui semblait planer dans les airs, ils testaient la gravité en le laissant tomber par terre.

Ces résultats suggèrent donc que les bébés testent des hypothèses pour comprendre le comportement surprenant de l'objet. De vrais petits scientifiques en herbe !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi