Santé

À quels seins se vouer ? Taille de la poitrine et comportement des hommes

Dossier - Les dessous de la séduction
DossierClassé sous :biologie , Amour , sexe

La nature, dans sa grande sagesse, semble avoir créé l’homme et la femme afin de servir une cause : celle de la vie. Mais, pour créer de la vie, il faut… le désir ! Découvrez les dessous de la séduction dans ce dossier.

  
DossiersLes dessous de la séduction
 

De tous les attributs physiques que possède la femme, c'est manifestement vers la poitrine que semblent converger tous les regards des hommes.

Wildman et Wildman (1976) ont présenté à des hommes des photographies de femmes dénudées provenant de magazines. On leur demandait de dire quels étaient les éléments qu'ils regardaient initialement pour juger de l'attrait d'une femme : 38 % des hommes déclareront la poitrine en premier, puis les fesses (24 %), les parties génitales (21 %) et 18 % les jambes. Le visage semble avoir été occulté dans l'ensemble de ces réponses, car il revêt un aspect plus esthétique que sexuel.

Pour 38 % des hommes, la poitrine est le premier élément d'évaluation de la beauté d'une femme. © Piotr Marcinski, Shutterstock

Le jugement d'une femme selon la taille de sa poitrine

Si la recherche en psychologie met souvent en évidence la contagion des jugements, on constate que la taille de la poitrine n'échappe pas à la règle : elle affecte les jugements des qualités personnelles des personnes. 

Dans une autre recherche menée par Kleinke et Staneski (1980), des photographies de femmes ont été faites et on leur demandait de prendre la pose en condition normale (elles avaient de petits seins) ou en introduisant du coton dans leur soutien-gorge de manière à avoir une taille de poitrine moyenne ou plutôt forte. Des étudiants devaient examiner les photographies : il s'agissait donc de prises de vue de poitrines naturelles composées de petits seins, de poitrines dans la moyenne ou de poitrines plus fortes. Les sujets devaient évaluer la jeune femme à l'aide d'un questionnaire contenant 12 échelles d'adjectifs bipolaires (soumise-dominatrice, pas modeste-modeste, dépendante-indépendante...). Les sujets devaient également dire à quel point ils souhaitaient rencontrer cette personne, si elle ferait une bonne épouse, à quel point ils l'appréciaient, à quel point elle ferait une bonne mère.

La taille de la poitrine d'une femme affecte le jugement de ses qualités personnelles. © Korta, Shutterstock

Les résultats montreront que les jeunes femmes avec une petite poitrine sont perçues comme plus compétentes, ambitieuses, morales ou modestes que les personnes à poitrine moyenne ou forte. Ces dernières sont perçues comme plus incompétentes, paresseuses, immorales et non modestes. Toutefois les chercheurs n'ont pas observé de différence sur les autres mesures.

Bonnet A, B ou C : la différence de comportement des hommes

Si on observe des résultats un peu ambivalents dans l'évaluation des qualités des femmes selon la taille de leurs seins, qu'en est-il des comportements ?

Nous avons conduit une série de recherches dans laquelle ce facteur a été manipulé dans des contextes invitant plus à la mise en place de stratégies relationnelles et de séduction.

Dans une première recherche, une jeune femme possédant un tour de poitrine de 90 cm avec un bonnet taille A effectuait de l'autostop avec un débardeur sans échancrure mais moulant sa poitrine, ses bras et la zone abdominale. À l'aide de feuilles de latex souples, la taille des seins « grossissait » de manière à simuler un bonnet B ou C. On a mesuré le taux d'arrêt des automobilistes. Les résultats apparaissent sans appel :

Taux d'arrêt des automobilistes selon la taille de bonnet de l'autostoppeuse. © Dr

Il est manifeste que, à 90 km/h, avec un temps de décision oscillant entre 1 et 2 secondes, certains attributs esthétiques conduisent à affecter le comportement des conducteurs.

Dans une autre série d'expériences, on a mesuré le nombre de fois où, dans un laps de temps donné, un garçon a abordé la même jeune fille à une terrasse de café alors qu'elle était assise à une table (demander du feu, commencer à discuter...) ou dans une boîte de nuit (discussion, proposition de danse...) alors qu'elle se tenait debout regardant les gens sur la piste de danse. Là encore, pour ce qui est des possibilités d'interaction, les résultats confirment ce qui a été démontré précédemment.

Le rapport entre taille de bonnet et nombre de sollicitations... © DR

Une augmentation des opérations de chirurgie esthétique

Bien évidemment, on observe une différence entre les deux situations (la discothèque est plus propice aux sollicitations) mais, dans les deux cas, les résultats vont dans le même sens. La période des slows en boîte de nuit a eu un effet tout particulièrement important sur le comportement d'invite des garçons dans le cas de l'exhibition des bonnets C.

Il s'agit là de résultats étonnants comparativement à la précédente recherche dans la mesure où, à partir des évaluations sur photos, il semble que les hommes préfèrent plutôt la taille intermédiaire. Finalement, les femmes semblent ne pas se tromper sur ce qui détermine le comportement des hommes. C'est aussi peut-être ce qui génère chez des femmes des insatisfactions à l'égard de leur poitrine et explique l'augmentation des opérations de chirurgie esthétique destinées à accroître le volume de leurs seins.