Cela vous intéressera aussi

L'apopathodiaphulatophobie désigne la peur d'être constipé. Que le malade souffre ou non de constipation, la seule perspective d'être « bloqué » suffit à entraîner une surconsommation de produits laxatifs, potentiellement dangereux pour la santé.

Les selles et la peur d’être constipé

La constipation est un symptômesymptôme, elle n'est pas une maladie. Elle correspond à une exonération trop peu fréquente des selles, qui elle-même correspond à une définition éminemment variable. En effet, la fréquencefréquence normale des selles se situe entre trois par jour et une par semaine, selon les individus. La peur de la constipationconstipation se manifeste par une véritable panique à l'idée de ne pas déféquer suffisamment souvent, et par conséquent de tomber malade.

Or, cette frayeur souvent infondée peut pousser les apopathodiaphulatophobiques à consommer des produits laxatifs en trop grande quantité, sans l'avis d'un médecin. Les conséquences de cette pratique peuvent être sérieuses : le patient s'expose au risque de diarrhéesdiarrhées chroniques et d'hypokaliémie. Ce dernier trouble est caractérisé par une diminution anormale du taux sanguin de potassium, avec le risque de crampes puis de malaises. Le malade risque également de développer une mélanose rectocolique, ou des colitescolites réactionnelles sanglantes.

Traitement de l’apopathodiaphulatophobie

Le traitement de ce type de phobiephobie repose essentiellement sur une psychothérapie comportementale et cognitive. Bien entendu, l'arrêt progressif de la prise de laxatifs est préconisé par le médecin.

Source : interview de Rachel Bocher, psychiatre au CHU de Nantes, mai 2012 ; Site Ameli de l'Assurance maladie, 20 novembre 2012