Le syndrome pyramidal peut entraîner la paraplégie, c’est-à-dire la paralysie des deux membres inférieurs. © Minerva Studio, Shutterstock

Santé

Syndrome pyramidal

DéfinitionClassé sous :maladie , syndrome pyramidal , faisceau pyramidal

Le syndrome pyramidal regroupe des symptômes liés à l'atteinte de la voie cortico-spinale (faisceau pyramidal) qui commande la motricité volontaire. Le faisceau pyramidal comprend les fibres descendantes provenant du cortex moteur. Le syndrome pyramidal correspond donc à une interruption des fibres pyramidales, ce qui donne lieu à des troubles réflexes et moteurs. Il est différent du syndrome extrapyramidal.

Les symptômes du syndrome pyramidal

Les symptômes du syndrome pyramidal peuvent être :

  • une faiblesse motrice (paralysie, gêne, ankylose, maladresse...) qui impacte les activités de la vie de tous les jours comme marcher, courir, se lever d'un siège ;
  • la claudication ;
  • des contractions et/ou raideurs douloureuses ;
  • des troubles de la déglutition ;
  • l'hypertonie spastique : il s'agit d'une contracture musculaire qui se renforce à l'effort ou à la fatigue ; elle touche les muscles fléchisseurs des membres supérieurs et les extenseurs des membres inférieurs.

Le patient peut être contraint à l'immobilité, à tout le moins ses mouvements sont difficiles à effectuer ou malhabiles.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi