Santé

L'effet bénéfique d'une grossesse active sur le cerveau du bébé

ActualitéClassé sous :naissance , grossesse , grossesse active

Maintenir une activité physique modérée durant la grossesse se manifesterait par des bénéfices sur le bébé à naître. En effet, le cerveau du nourrisson se développerait plus rapidement s'il a une maman sportive.

Entretenir une activité physique durant sa grossesse semble favoriser le développement cérébral du bébé. La natation figure parmi les sports conseillés. © Gonzalo Merat, Flickr, cc by nc nd 2.0

Une étude menée par des chercheurs de l'université de Montréal montre que l'activité physique modérée et répétée au cours de la grossesse peut favoriser le développement cérébral de l'enfant. Les scientifiques ont fait appel à 18 femmes enceintes en début de leur deuxième trimestre. Ils ont mis en évidence que des séances de 20 minutes d'exercice physique modéré, trois fois par semaine jusqu'à la fin de la grossesse pouvaient avoir des effets très positifs sur le développement cérébral de l'enfant. Parmi les activités plébiscitées par les femmes, on note la marche à pied, la course, la natation et le vélo.

Au moyen d'un électroencéphalogramme, les scientifiques ont mesuré l'activité cérébrale des nouveau-nés âgés de 12 jours pendant leur sommeil« Nous avons utilisé 124 électrodes douces placées sur la tête des bébés et avons attendu qu'ils s'endorment sur les genoux de leur mère », a expliqué Élise Labonte-LeMoyne. Ils ont ensuite mesuré la mémoire auditive des petits en analysant les réponses du cerveau aux nouveaux sons.

Le sport, c'est bon pour la santé, à toutes les périodes de la vie. © VojtechVlk, shutterstock.com

Des bienfaits du sport sur la femme enceinte et son bébé

« Nos résultats montrent que les bébés provenant de mères actives ont une activation cérébrale plus mûre, suggérant que leurs cerveaux se sont développés plus rapidement », ajoute la chercheuse, qui a présenté ses résultats le 10 novembre au congrès annuel Neuroscience 2013, à San Diego.

« Nous sommes surtout optimistes sur le fait que cela encourage les femmes à changer leurs habitudes, étant donné qu'un peu d'exercice pendant la grossesse peut avoir un effet sur l'avenir de leur enfant », a noté le professeur Dave Ellemberg.

Daniel Curnier, qui a aussi participé à ces recherches a conclu : « Alors que la sédentarité accroît le risque de complications au cours de la grossesse, le fait d'être active peut faciliter la remise sur pied post-accouchement et réduire le risque d'obésité infantile ».

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi