Santé

Le nombre de femmes vivant avec le VIH augmente partout dans le monde

ActualitéClassé sous :médecine , SIDA , VIH

Près de la moitié des 37,2 millions d'adultes vivant avec le VIH sont des femmes, indique un nouveau rapport de l'ONUSIDA/OMS. Un nouveau rapport publié le 23 novembre montre que le nombre de femmes vivant avec le VIH a augmenté dans chacune des régions du monde au cours des deux dernières années, les augmentations les plus fortes étant relevées en Asie de l'Est et en Europe orientale et Asie centrale. En Asie de l'Est, l'augmentation enregistrée est de 56% au cours des deux dernières années et de 48% en Europe orientale et Asie centrale.

Le nombre de femmes vivant avec le VIH augmente partout dans le monde

Les femmes sont de plus en plus touchées et constituent aujourd'hui près de la moitié des 37,2 millions d'adultes (entre 15 et 49 ans) vivant avec le VIH dans le monde. En Afrique subsaharienne, région la plus durement frappée, près de 60% des adultes vivant avec le VIH sont des femmes, soit 13,3 millions. Ces nouveaux chiffres figurent dans Le Point sur l'épidémie mondiale de SIDA 2004, rapport annuel du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA) et de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ce rapport conjoint a été publié le 23 novembre en avance de la Journée mondiale SIDA, commémorée le 1er décembre.

Le rapport souligne qu'il n'y a pas qu'une épidémie de SIDA dans le monde. De nombreux pays et régions connaissent des épidémies diverses, dont certaines ne font que débuter"Ces dernières tendances indiquent clairement que le SIDA constitue un problème de développement unique," a déclaré le Dr Peter Piot, Directeur exécutif de l'ONUSIDA. "L'heure n'est plus aux solutions de fortune et aux ripostes dans l'urgence. Il nous faut trouver un équilibre entre la nature urgente de la crise et la nécessité de mettre en place des solutions durables."

Selon le rapport, le nombre de personnes vivant avec le VIH dans le monde a également atteint son niveau le plus élevé : on l'estime à 39,4 millions de personnes environ par rapport à un total estimé de 36,6 millions en 2002. Les plus fortes augmentations des infections à VIH au cours des deux dernières années ont été enregistrées en Asie de l'Est, en Europe orientale, et en Asie centrale.

En Asie de l'Est, l'augmentation de 50% des infections à VIH entre 2002 et 2004 est en grande partie imputable aux épidémies croissantes en Chine, en Indonésie et au Viet Nam. En Europe orientale et Asie centrale, l'augmentation de 40% est principalement due à l'augmentation de l'épidémie en Ukraine et au nombre croissant de personnes vivant avec le VIH en Fédération de Russie. La Russie, qui compte quelque 860 000 personnes vivant avec le VIH à fin 2003, connaît l'épidémie la plus importante d'Europe.

En parallèle avec l'augmentation du nombre de personnes qui contractent l'infection et vivent avec le VIH, on note un accroissement du nombre de ceux qui ont besoin d'une thérapie antirétrovirale, ainsi que du traitement des infections opportunistes. "Nous ne disposons toujours pas d'un vaccin, mais nous savons que la prévention et le traitement sont efficaces et nous avons les moyens de les dispenser. Responsables gouvernementaux, société civile et secteur privé, nous sommes tous touchés et nous devons tous nous mobiliser pour sauver des vies," a affirmé le Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé.

Cela vous intéressera aussi