Santé

Le coronavirus cousin du Sras infecte son onzième patient

ActualitéClassé sous :médecine , Organisation Mondiale de la Santé , OMS

Inconnu avant septembre, un virus nommé NCov, apparenté au Sras, continue de frapper. Dernière victime en date : un patient britannique de la même famille qu'un homme contaminé. Il est le onzième sur la liste du coronavirus qui a déjà tué cinq personnes et qui pourrait se transmettre d'Homme à Homme...

La famille des coronavirus englobe de nombreux virus entraînant des symptômes très différents. Si certains n'induisent pas plus qu'un rhume, le plus célèbre reste celui à l'origine du Sras (à l'image), responsable d'une épidémie mortelle il y a une dizaine d'années. Son cousin pourrait être moins contagieux mais plus mortel, à en croire les premiers chiffres... © Mary Ng Mah Lee, CDC, DP

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) signale dans un communiqué un nouveau cas d'infection à coronavirus dans le monde. Survenu au Royaume-Uni, il est le onzième depuis septembre 2012. Le patient, un résident britannique, est resté sur le territoire mais est un proche d'un homme également infecté ayant récemment voyagé au Pakistan et en Arabie Saoudite. Cette situation laisse entrevoir la possibilité d'une contagion d'Homme à Homme, ce qu'on pensait peu plausible jusque-là.

Ce dernier est actuellement hospitalisé dans « une unité de soins intensifs », rapporte l'agence britannique de veille sanitaire - la Health Protection Agency. D'après les résultats des prélèvements respiratoires, il était infecté à la fois par le virus grippal – A(H1N1)pdm09 et par le nouveau coronavirus, appelé NCoV par l'OMS.

Les spécialistes supposent, sans certitude, que le premier vecteur de la maladie à l'Homme est la chauve-souris. Cependant, le virus peut également passer d'un individu à l'autre. © Sireagle, StockFreeImages.com

NCoV : dix patients, déjà cinq morts

Pour l'heure, seuls onze cas de ce type ont été rapportés dans le monde : trois au Royaume-Uni donc, cinq en Arabie Saoudite (dont trois mortels), deux en Jordanie (tous deux fatals) et un en Allemagne. Tous, à l'exception de ce dernier, avaient voyagé au Moyen-Orient au cours des semaines précédant l'infection, ou en étaient originaires.

Rappelons qu'il existe de nombreux coronavirus. Cette famille rassemble en effet des virus bénins comme ceux qui sont responsables de rhumes. D'autres, en revanche, sont redoutables. C'est le cas de l'agent causal du syndrome respiratoire aigu sévère, le Sras. Celui-ci a été responsable d'une épidémie en 2003, entraînant 774 décès dans le monde pour 8.096 cas. Apparu fin 2002 en Chine, il s'était rapidement propagé dans trente pays avant que sa circulation s'interrompe en trois mois, grâce à des mesures drastiques de prévention et de contrôle. Sept cas avaient été rapportés en France, dont un mortel.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi